Actualités

SOFIPOST: contrat de prévoyance en renégociation

Nous entrons dans la dernière phase de renégociation du contrat de prévoyance SOFIPOST (pour les salariés des entreprises de Docapost et Viapost), qui est différent du contrat Groupe dédié à La Poste.
En effet, les résultats du régime sont largement excédentaires ; et tous les régimes de prévoyances doivent se mettre en conformité avec les « contrats responsables » (*) avant une date-butoir (le 1er janvier 2018).
La direction nous a fait des propositions pour améliorer certaines garanties comme la prise en charge des séances d’ostéopathie portée de 30 à 50 euros et la prise en charge des vignettes orange (pharmacie remboursée à 15%). FO Com a évoqué la gratuité de cotisation pendant plusieurs mois et/ou même la baisse de celle-ci pendant plusieurs années (de 10 à 20%) pour améliorer le pouvoir d’achat des salariés. Les négociations doivent se poursuivre jusqu’au mois de décembre 2016. Affaire à suivre…

(*) Tous les contrats complémentaire santé souscrits à compter du 1er avril 2015 devront respecter les nouvelles obligations du « contrat responsable » décrites dans le décret du 18 novembre 2014. A défaut, l’offre sera taxée de 7 % supplémentaires

FO adresse une lettre ouverte au Directeur de la Branche Services-Courrier-Colis

Dans le cadre des organisations de travail en 35 heures par semaine en 5 jours, avec un jour non travaillé glissant, toutes les organisations syndicales de La Poste ont revendiqué la compensation du jour de repos lorsque celui-ci coïncide avec un jour férié.

A cette question, l’annonce d’une prise en compte positive a récemment été faite par le Directeur général de la Branche Services-Courrier-Colis, ce dont on peut a priori se réjouir…

Sauf que cette annonce s’est faite par le biais d’un courrier particulièrement cordial, à l’adresse d’une seule organisation syndicale ! C’est cela la relation sociale privilégiée !

FO s’interroge sur la forme et sur le fond quant à l’application de cette nouvelle règle édictée mais surtout sur la conception du dialogue social développée par le Directeur.

Face à ce diktat relationnel, FO exige des explications et l’ouverture d’une négociation sur le sujet.

Une « Ardoiz » de plus … pour les facteurs !

Dans sa recherche de nouveaux marchés porteurs, les seniors représentent un enjeu important pour la Poste. Afin de partir à la conquête de ce segment dénommé  » la silver économie », La Poste va lancer une offre numérique dénommée « Ardoiz » à destination de cette population. Le but est de permettre aux séniors de découvrir l’univers du numérique au travers d’une tablette adaptée pour ces derniers. Les facteurs assureront la mise en service de l’Ardoiz  … sur leur temps de travail …. Baisse du courrier oblige !

La Direction du Courrier estime à 15 minutes le temps nécessaire à la mise en œuvre de cette tablette … Alors qu’au guichet, entre la présentation et la mise en service, la vente d’une tablette « Ardoiz » est prévue durer au moins 1 heure . Comprenne qui pourra ! Mais pour FO, il n’est pas question, afin de développer ce nouveau service, que ce soient les facteurs qui en paient l’ardoise.

FO revendique la prise en compte dans l’organisation du  travail du temps réellement nécessaire à la mise en œuvre et au suivi de cet outil.

Les postiers en grève à Mayotte !

mayotte
FO Com, syndicat majoritaire à plus de 65%, et d’autres syndicats ont lancé un préavis de grève depuis le 27 septembre 2016. 50% des postiers ont fait grève avec un blocage du centre de tri. Le mouvement va s’amplifier durant les prochains jours afin que les représentants syndicaux puissent être reçus par la Direction et fassent part de leurs revendications : obtenir des mesures contre la vie chère, favoriser l’emploi à Mayotte. Mais aussi garantir aux postiers fonctionnaires de pouvoir continuer au delà de 55 ans et débloquer des promotions et améliorer la qualité du dialogue social.

Régime de Travail à la DISFE « Acte 4 »

Dans la suite du dossier « Organisation du Temps de Travail » à la DISFE, , nous avons été reçus le 8 septembre 2016 en bilatérale par la DRH, Mme Mendre. M Renouvin était pour sa part absent !

La direction persiste dans sa proposition d’accord que nous jugeons régressive et inacceptable. Nous avons décidé d’informer le personnel de notre position et du contenu détaillé de l’accord proposé. Vous trouverez également dans le tract ci-joint [Télécharger] une comparaison du projet de la direction avec l’existant.

Pour information, une CDSP plénière est prévue le 16/09/2016.