Brèves

Accords concernant la Ligne Conseil Bancaire: votre avis compte!

Ligne Conseil BancaireFin 2020, les accords concernant la ligne conseil bancaire arrivent à échéance. Lors des discussions concernant ces accords, FO s’est investie afin de relayer les besoins, les difficultés et souhaits d’amélioration concernant les fonctions de conseil bancaire. C’est après de nombreux échanges, une argumentation bien construite, des remontées factuelles du terrain que nous avons décidé de les signer. Aujourd’hui, parce que ces textes représentent un socle sur lequel chacun peut s’appuyer pour faire respecter le plus possible de bonnes conditions de travail, FO en demande leur prolongation jusqu’à fin 2021. Retrouvez les accords[ici]

Depuis, les signatures, vos métiers ont évolué, les exigences de La Banque Postale également. Or nous sommes en constantes discussions avec La Poste. Notre objectif prioritaire est l’amélioration de vos conditions de travail.

C’est pourquoi, grâce au lien mis à votre disposition [ http://www.focom-laposte.fr/accords-concernant-ligne-conseil-bancaire/ ], nous vous invitons à donner votre avis, nous faire part de vos remarques, de vos difficultés, des incohérences que vous constatez. Ainsi les revendications que nous pourrons porter seront construites grâce à vous et pour vous.

Peak période et COVID-19 compatibles ? Pas à n’importe quel prix !

Peak périodeLors du premier épisode du confinement, le trafic colis a atteint des records dignes d’une période de fin d’année. Aujourd’hui, le second confinement coïncide avec  la peak période traditionnelle de fin d’année et FO Com se montre très inquiet face à cette combinaison qui risque bien d’engorger toute la chaine d’acheminement.

En avril et mai dernier les colispostiers ont déjà du faire face à un véritable tsunami de colis. Pour les semaines à venir c’est « bis répétita » mais puissance deux ! En effet, la fermeture des commerces qualifiés de non essentiels et l’incertitude liée à l’évolution des conditions sanitaires provoquent une avalanche de commande sur les sites de vente en ligne.

Force Ouvrière exige que tous  les moyens soient déployés en conséquence, aussi bien humain que matériel pour faire face à la situation. Les normes sanitaires doivent être strictement respectées, il est hors de question de laisser le champ libre à des applications « light »  selon les bons ou plutôt mauvais vouloirs de quelques décideurs locaux.

FO Com demande également l’association des CHSCT locaux à une démarche de prévention spécifique à la période considérée, il ne peut s’agir d’une simple formalité d’information.

Télétravail ou pas, ta mission tu rendras !

Télétravail Dans les Centres Financiers et Centres financiers Nationaux on ne parle pas de Plan de Continuité d’Activités. Sur ce point la situation est identique à celle du Réseau ( http://www.focom-laposte.fr/avez-dit-plan-de-continuite-activite/) même si la continuité des activités économiques reste une priorité.

Le « télétravail de crise » ou plus exactement « le travail à distance» (Solution de Prise en charge d’Activités à Distance) actionné début avril et déployé depuis dans les centres financiers, continue au moins jusqu’au premier semestre 2021. Une dotation d’équipements supplémentaires de PC et de téléphones professionnels est annoncée.

Pour FO Com il ne s’agit pas de télétravail mais bien d’une forme de travail d’exception qui n’a rien à voir avec les conditions de mise en œuvre prévues dans l’accord de juillet 2018. Ainsi, aujourd’hui plusieurs milliers de collègues sont écartés de l’accord télétravail en vigueur à La Poste même si dans l’urgence et temporairement leurs activités sont déclarées éligibles…mais dans quelles conditions ?!

Cependant toutes les activités bancaires ne peuvent être traitées à distance et bon nombre de collègues doivent se rendre sur sites avec des conditions de transports en commun anxiogènes ! En cette période de re-confinement la priorité de La Poste doit être la protection des équipes notamment celles se rendant sur leur lieu de travail. Le traitement des missions essentielles sur sites ne peut se faire au détriment de la santé des équipes.

Cette crise sanitaire a ouvert la perspective d’ouvrir « le télétravail » plus largement sur nos métiers bancaires.

FO Com revendique une réelle négociation à hauteur de cette ambition !

Accord télétravail : La Poste retire son projet d’avenant !

Breve_teletravailLa plénière conclusive pour amender l’accord télétravail de 2018 avec un volet « télétravail de crise » s’est tenue ce 12 novembre.
La Poste y a annoncé le retrait pur et simple de son texte. Tenant compte ainsi, un peu tard certes, des alertes exprimées par l’ensemble des organisations syndicales, et notamment de FO Com, très active depuis le début, pour défendre  les intérêts de tous  les postiers sur le sujet. Tenant compte aussi, très certainement, des risques qu’elle courait en imposant unilatéralement des mesures peu compatibles avec le contexte sanitaire, économique et réglementaire actuel.

Depuis juin, FO rappelle qu’un accord existe, qu’il est bon et qu’il reste la référence, même en période de crise. Nous allons continuer à le rappeler et à accompagner ceux qui souhaitent y accéder .

En plus de vos interlocuteurs FO Com habituels, une adresse mail dédiée est à votre disposition :  teletravail@fo-com.com

Pour FO Com, le logement des postiers : une préoccupation constante!

logementÀ La Poste, les nouveaux embauchés peuvent bénéficier d’une aide au logement, qu’ils soient locataires ou propriétaires. Information importante à retenir : la demande doit être formulée dans les 24 mois suivant l’embauche.

Grâce à l’action de FO et à la signature de l’accord triennale en juillet 2020, les montants de ces aides ont été revalorisés jusqu’à 3,85%.

FO a revendiqué et obtenu la simplification de l’offre en allongeant le bénéfice de l’offre à 18 mois pour tous (précédemment 12 ou 18 mois selon les cas), pour la province et le secteur social francilien. Dans le secteur privé francilien, la durée de la prestation reste de 2 ans pour les Groupe A (1) et 4 ans pour classes 1 à 3.

 Les aides s’élèvent de 64 à 235€ bruts par mois ! Un sérieux coup de pouce pour démarrer à La Poste !

 Pour les DOM, l’aide au logement bénéficie aux postiers débutants en CDI, de classe I, II, III et Groupe A.

Cette aide est versée aux postiers locataires ou accédants à la propriété, son montant mensuel brut est de 134€, la durée de versement est de 18 mois.

 Retrouver l’ensemble des barèmes [ici]

(1) Débutants du Groupe A dont le salaire de base est inférieur au minimum conventionnel de la position II recrutement des ICS défini dans le BRH annuel des mesures salariales.