Brèves

Au colis, FO Com persévère : 550 euros pour 2019 !

L’accord Colis du 11 octobre 2017 a été prolongé jusqu’au 10 octobre 2020. Les colipostiers et les livreurs du soir en établissement courrier sont ainsi quasiment assurés de toucher 550 euros bruts cette année encore (200 euros payés en décembre et 350 euros payés en janvier).

FO se bat depuis des années avec succès pour l’octroi de cette prime Challenge et se félicite de son renouvellement.

Bien sûr, FO revendique avant tout une augmentation salariale significative chaque année pour toutes et tous, et le treizième mois pour donner un vrai coup de pouce à votre pouvoir d’achat.

Nom de code : « Mandarine » !

La majorité du capital de la CNP (Caisse Nationale de Prévoyance), détenue par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) à 40,87%, doit intégrer Le Groupe La Poste d’ici janvier 2020.

La CNP, c’est 37 millions d’assurés dans le domaine de la prévention et de la protection et 14 millions dans celui de l’épargne retraite. Autant dire que l’entrée de la CNP dans le capital de La Poste va changer la donne !

Cette intégration financière, si elle permet d’augmenter les fonds propres (+ 3.7 milliards d’euros) et améliore la situation financière de La Poste (+ 527 millions d’euros de bénéfices), elle doit aussi pérenniser ainsi l’avenir des 230.000 postiers.

FO Com exige de La Poste une redistribution conséquente d’une partie des bénéfices de cette opération « Mandarine » par une revalorisation des salaires, des primes, et l’amélioration des conditions de travail de chaque postier et postière. Diriger une entreprise publique, ce n’est pas seulement des chiffres et des ratios financiers. Pour FO Com, La Poste se doit de le prouver !

Vers quelle présence postale dans le département de la Manche ?

couronne mortuaire devant le bureau de poste de Ducey (La Manche)Pascal Varin, secrétaire départemental FO Com de La Manche et son équipe ont déposé une couronne mortuaire devant le bureau de poste de Ducey. Cette action symbolique a pour but de réveiller, à la veille des élections municipales de 2020, une réflexion globale sur la présence postale dans le département de La Manche à terme et à quel terme… Par cette action, FO entend bien dénoncer une fermeture excessive du bureau de poste à Ducey dont le trafic est viable avec un bâtiment amorti depuis de nombreuses années. La Poste a décidé de le vendre et de provoquer une charge locative dont elle pouvait se passer et conserver une rentabilité pérenne.

Les bureaux ferment progressivement au rythme du bon vouloir des maires sous la pression de nos directions menaçant d’amoindrir le service en diminuant fortement les horaires à défaut d’accepter une transformation.

Il est intolérable de ne pas savoir où nous allons et où nous serons demain. Pour FO Com, la volonté de La Poste est de conserver les dix bureaux centres de chaque secteur et de conserver quelques bureaux de proximités politiquement corrects…

Actuellement, il reste 70 bureaux dans le département si l’on observe les trafics des bureaux fermés et le trafic de ceux restants, 50 bureaux sont menacés ! L’argument principal de La Poste est la baisse du volume de courrier absorbé par les nouvelles technologies mais elle oublie de communiquer sur le développement du colis et de La Banque Postale dont le mariage avec la CNP et sa dot ont été annoncée.

Le conseil départemental doit se saisir de ce dossier avant qu’il ne soit trop tard et ne pas laisser la seule responsabilité aux élus locaux.

Préavis de grève à la Direction Technique

Nos deux camarades Secrétaires départementaux de la Vienne et de la Haute-Garonne ont déposé un préavis de grève le 7 octobre dernier concernant les personnels de la Direction Technique (DT) du Courrier, des Teams Indus de Castelnau d’Estrétefonds et Migné-Auxances.

Ce préavis était motivé par des problématiques d’effectifs sur ces deux sites. Face à l’attitude inflexible de la direction sur nos revendications, qu’elles soient locales ou nationales, et fort du soutien sans faille des collègues tous grévistes ce jour-là, FO Com a décidé avec d’autres organisations syndicales de déposer un préavis, cette fois pour l’ensemble du NOD de la DT le 18 novembre prochain.

FO Com soucieux de préserver l’emploi ne peut tolérer la politique du pire (postes vacants non comblés par des titulaires, aucune embauche à l’extérieur, réduction drastique des effectifs, etc !) sans mettre en garde la Direction.

FO Com assumera ses responsabilités en réaffirmant les revendications qui sont les siennes et soutenant ainsi les personnels.

A suivre…

FO reste premier syndicat chez Neolog

Chez Neolog Viapost Industrie, filiale de La Poste, les élections CSE se sont déroulées du  19 au 23 septembre pour le premier tour et du 3 au 7 octobre 2019 pour le second tour.

FO reste le premier syndicat de cette entreprise qui compte 441 employés/ouvriers, 160 agents de maîtrise et 38 cadres.

Grâce à vos votes, FO a obtenu 38,78% de représentativité.

La Fédération FO Com félicite le travail des représentants FO locaux et remercie les salariés de Neolog pour leur vote et leur confiance.