Côté Cadres – Fusion AGIRC-ARRCO et accord de 2015 sur les retraites complémentaires

Trois ans après, les cadres du secteur privé doivent payer la facture (une de plus)…

Rappel : le 30 octobre 2015, FO refuse de parapher l’accord qui entérine la fusion des deux régimes complémentaires de retraite que sont l’AGIRC et l’ARRCO. Et qui officialise donc l’acte de décès du premier cité, celui des cadres. Les raisons de ce refus ?
Ce texte, cosigné par la CFDT, la CGC et la CFTC, introduit un mécanisme pérenne de recul de l’âge ouvrant droit à la retraite à taux plein et inflige un tour de vis supplémentaire au pouvoir d‘achat des futurs cotisants.
1er janvier 2019: les mesures prennent effet. Et font des cadres les principaux perdants de cette négociation.
Sans doute n’avez-vous pas eu toutes les explications en détail à l’époque. Les voici.

[Télécharger] [Télécharger N&B]
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page