FO s’oppose à l’attaque du gouvernement contre la Fonction publique

Le projet de Loi de transformation de la Fonction publique a été présenté au Conseil des Ministres ce 27 mars 2019.

Pour FO, ce nouveau projet de loi est une attaque directe envers les agents de la Fonction publique, à l’instar du gel des salaires, de la réinstauration du jour de carence, des suppressions d’effectifs et des fermetures des services publics de proximité. Et aujourd’hui, le gouvernement annonce la suppression de 120.000 postes.

Pour se justifier, le Gouvernement s’appuie sur un rapport de l’Inspection Générale des Finances qui comprend par ailleurs nombre d’erreurs et d’interprétations, dénonçant les heures de travail des fonctionnaires. En effet, les fonctionnaires feraient moins d’heures que les salariés.

Sous couvert de « diviser pour mieux régner », le Gouvernement stigmatise les fonctionnaires en omettant de préciser les heures supplémentaires rarement rémunérées qui permettent de compenser le manque d’effectifs.

Il oublie également que ces divers projets aggravent les conditions de travail des agents de la Fonction publique, mettent à mal la santé de ces agents et renforcent les difficultés d’accès des services publics aux usagers.

C’est pourquoi FO demande le retrait immédiat de ce projet de loi affaiblissant le lien social entre les citoyens et les services publics de proximité et exige de l’État de financer de nouveau les missions de services publics !

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page