Les postiers ne sont pas responsables des incivilités !

Une commission « bien-être  dans son travail » s’est tenue ce 11 avril 2018, dans le cadre de la CNSST (Commission Nationale Santé et Sécurité au Travail). Afin de prévenir des incivilités et agressions, une communication auprès des usagers de La Poste sera effectuée. Il s’avère qu’elles sont en constante augmentation : 17400 incivilités déclarées en 2017 contre 15900 en 2016, soit 9% de plus. Il est indispensable que les incivilités soient toutes déclarées auprès de l’entreprise, mais pour cela, il faut que les postiers aient le temps de le faire.

Différents cas génèrent des incivilités dans les différents métiers de La Poste. Cela peut-être lié à une panne, un manque d’informations concernant la fermeture ou les travaux d’un bureau, le mécontentement d’un client dans le service rendu par La Poste, une attente trop longue au téléphone…

Pour FO, il est important de régler surtout les causes racines des incivilités liées aux organisations de travail. Pour cela, le rôle des CHSCT est prépondérant. FO Com demande à l’entreprise de nous communiquer tous les indicateurs afin de faire ressortir les véritables causes des incivilités. Les agents ne sont pas seuls responsables des situations malheureuses rencontrées à La Poste.

Pour entre autres faciliter les relations avec les clients, FO revendique plus de postier(e)s et moins d’automates!

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page