Rapport sur la santé au travail : risque de déresponsabilisation des entreprises !

Le rapport Lecocq « Santé au travail : vers un système simplifié pour une prévention renforcée » a été rendu public le 28 août 2018.La simplification du système de santé au travail y apparaît clairement, mais en aucun cas, l’on ne voit le renforcement de la prévention. Au contraire, elle semble en être écartée. Il est pourtant essentiel que la prévention soit mise au cœur de la réflexion sur la santé au travail.

Le rapport préconise entre autre, la fin du DUER (Document Unique d’Évaluation des Risques) pour le remplacer par un plan de prévention des risques majeurs.

FO Com rappelle que déjà, dans le privé, la fusion des Instances Représentatives du Personnel a considérablement affaibli le rôle de proximité des acteurs de la prévention en entreprise. Pour FO Com , la qualité des conditions de travail est un facteur déterminant en matière de prévention des risques professionnels. Il est à souligner que tout investissement en prévention représente un coût largement moindre pour la collectivité que la réparation. FO Com rappelle que de bonnes conditions de travail sont nécessaires pour éviter le mal-être au travail, les risques psychosociaux et les accidents de travail.

C’est pour ces raisons que FO Com refuse que la prévention ne soit plus au cœur des réflexions sur la santé des travailleurs. La prévention est et doit rester une priorité absolue.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page