Je t’apprécie, tu m’apprécies…mais s’apprécie-t’on ?

Depuis le 2 janvier jusqu’au 31 mars 2019, la campagne d’appréciation se déroule à La Poste.

Tous les postiers qui ont au minimum six mois d’ancienneté doivent rencontrer leur manager afin d’échanger sur l’année écoulée, dans de bonnes conditions matérielles.

Ce temps dédié est destiné à permettre au manager d’évaluer le niveau de réalisation des objectifs, d’identifier les compétences à consolider et de fixer les objectifs pour l’année à venir. Il permet également à l’agent de partager avec son N+1 sur ses souhaits d’évolution professionnelle.

FO rappelle qu’en aucun cas, l’agent ne doit être jugé sur des comportements de l’année en cours. Les objectifs doivent être proposés en fonction des moyens de chacun. L’agent en temps partiel ne doit pas être jugé sur son choix de temps de travail et ses objectifs doivent être  déterminés en fonction de son temps de présence sur le poste.

L’agent dispose d’un délai de réflexion de 5 jours francs avant de signer et de noter ses remarques. L’agent peut contester l’évaluation de ses objectifs, des critères, et argumenter. Il doit recevoir le double de l’entretien d’appréciation.

Si l’agent le souhaite, il peut déposer une demande de médiation dans les deux mois suivant la dernière signature de la notation. Il pourra se faire accompagner d’un représentant syndical. Si la médiation n’aboutit pas, le salarié peut saisir une CCP (Commission Consultative Paritaire) et le fonctionnaire, une CAP (Consultation Administrative Paritaire).

FO invite les personnels à utiliser toutes les voies de recours existantes en cas de désaccord. Contactez votre représentant FO pour toute question et toute aide.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page