Violences conjugales : vous n’êtes pas seul (e) !

225 000 femmes, âgées de 18 à 75 ans, déclarent avoir été victimes de violences physiques et/ou sexuelles de la part de leur conjoint. Des hommes déclarent également avoir été victimes de violences de la part de leur conjoint(e). Seuls 110 000 victimes ont porté plainte. Sur ces 110 000 victimes, 88% sont des femmes. Seulement 17 600 personnes, dont 96% sont des hommes, ont été condamnées pour violence entre partenaires. 123 femmes et 34 hommes sont morts sous les coups de leur partenaire ou ex partenaire.

Si vous ou un(e) de vos proches êtes concerné (e) par cette situation, ne vous isolez pas, vous n’êtes pas seul(e) ! Contactez le 3919, vous serez mis(e) en relation avec des personnes à votre écoute qui sauront répondre à vos questions. Cette plateforme spéciale  « plan de lutte contre les violences conjugales » est accessible du lundi au vendredi de 9h à 22h et le week-end de 9h à 18h.

Dans un accord en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes à La Poste, signé par FO, il est mentionné que les postiers peuvent trouver des appuis et des aides pour les problèmes privés éventuels, et notamment les violences familiales, et peuvent s’adresser à l’assistant(e) social(e) en charge du site pour faire part de la situation et demander aide et conseil.

Conformément aux termes de l’accord sur la politique du logement social à La Poste du 7 avril 2014, en s’adressant à l’assistant(e) social(e) les postiers en difficulté temporaire peuvent se voir proposer un hébergement, en accord avec le Service du Logement à La Poste (SLP).

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec l’assistant(e) social(e) de votre établissement afin de bénéficier au plus vite des mesures de protection.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page