édito

Édito: Défendre vos droits, c’est aussi une question d’équilibre

Du 7 au 10 décembre prochain, vous participerez à l’élection des représentants du personnel au Conseil d’Administration du Groupe La Poste. Certains seront tentés de penser qu’il ne s’agit là que d’une élection de plus qui ne se distingue pas vraiment des autres, et qu’ils ont d’autres chats à fouetter en ce moment.

Détrompez-vous !

Dans un contexte économique, sanitaire et social fortement détérioré, nos futurs administrateurs représentants du personnel vont jouer un rôle essentiel au sein de la gouvernance pour préserver et garantir nos droits, nos conditions de travail, nos salaires, nos carrières !

La crise COVID et ses conséquences créent aujourd’hui les conditions d’une accélération des changements qui, sans vigilance de notre part, pourrait lourdement impacter la gestion et le management dans notre entreprise.

Évoluer ? Oui : mais dans des conditions acceptables et négociées pour tous.

Le plan stratégique annoncé pour le mois de février 2021 révèlera de nouvelles vagues de productivité. Pour tous les services supports, l’indicateur cardinal pour La Poste reste le ratio « effectif services supports / effectif total ». L’encadrement et les métiers transverses ne seront pas épargnés.

Dans ces conditions, nous avons tous besoin d’une gouvernance équilibrée afin de garantir un avenir professionnel  des plus serein et le plus conforme possible à nos attentes. Faites-en sorte que votre choix ne se limite pas à une confiance aveugle, qui mène à l’acceptation de tout, ou au rejet obstiné de la réalité, qui mène au refus de tout.

Faites le choix de l’indépendance, du refus de la complaisance. Votez utile, votez FO !

 

Actualités

décembre, 2020

  • 2 décembre

    Élection au Conseil d’Administration du 7 au 10 décembre 2020

    agir-a-vos-cotes

    Cadres, cadres supérieurs, cadres stratégiques, pour votre avenir, agissez, votez FOCom ! Digitalisation, développement de l’intelligence artificielle, télétravail, évolution des activités, financement des missions de service public, tels sont les défis que La Poste devra relever dans les prochaines années. Bien qu’elle n’ait pas encore dévoilé son nouveau plan stratégique, on peut imaginer de grands changements pour l’entreprise et donc pour les postiers. La stratégie qui sera débattue au sein du conseil d’administration et mise en œuvre par La Poste durant les 5 ans à venir aura bien évidemment des répercussions sur nos carrières, nos rémunérations, nos emplois et nos conditions de travail.

    Lire la suite »
  • 1 décembre

    Télétravail : flop à La Poste…

    travail_a_distance_

    Face au refus unanime des organisations syndicales de cautionner le texte proposé, La Poste a annoncé son retrait pur et simple. Ce télétravail « low-cost » qui n’osait pas dire son nom n’aura donc pas fait long feu ! Ce rendez-vous manqué va au moins permettre de reconnaître l’accord de 2018 comme le seul texte de référence sur le télétravail, qu’il soit de crise ou pas. Dès le début de ces négociations, c’est la position de FO Com, qui avait pris toute sa part pour faire aboutir le texte de l’accord de 2018, qui a été plus que jamais d’actualité contrairement à ce qu’on entend ici ou là !

    Lire la suite »
  • 1 décembre

    Nomination Groupe A : prenez aussi les choses en main !

    promo_groupe_a

    Aujourd’hui, votre manager est porteur de bonne nouvelles. Après avoir passé avec succès la RPP Groupe A, vous allez être nommé(e) sur votre nouveau poste de travail. Il vous annonce dans la foulée que vous allez bénéficier d’une belle augmentation de 3 % ! L’histoire est banale et n’amène, pour certains, aucun commentaire. Pour FO, elle mérite cependant d’être éclairée : 3 % correspond au minimum de l’augmentation prévue lors d’un passage en Groupe A. Les managers doivent ainsi arbitrer une augmentation comprise entre 3 … et 15 %, que vous soyez fonctionnaire ou salarié(e). Dans ces conditions, vous comprendrez aisément qu’il est essentiel de connaître ses droits et de s’informer.

    Lire la suite »
  • 1 décembre

    Du numérique a l’intelligence artificielle dans les pratiques RH : une régulation impérative

    colloque IA

    L'essor des technologies numériques et l'avancée des recherches sur l'intelligence artificielle sont au cœur d’une nouvelle révolution scientifique et technologique. Les données personnelles en constituent le moteur principal. Si les débats sont nombreux, ils demeurent bien souvent imprécis en raison de la confusion des termes utilisés. De quoi parlons-nous lorsque nous évoquons le recours à l’IA ? Que recouvre le terme de Big data ? D’algorithmes ? C’était le point de départ d’un colloque organisé par FO Cadres le 26 octobre 2020 autour de 2 tables rondes, animées par un journaliste spécialisé réunissant chercheurs en questions sociales et sociologues, experts RH, directeur RH, directeurs d’entreprises, de start-up comme d’organismes tels la CNIL ou l’APEC.

    Lire la suite »

octobre, 2020

  • 29 octobre

    « Servir le développement » (SLD) suite : Y voir enfin clair ?

    SLD

    Alors que certains s’étaient empressés d’annoncer un accord SLD2, La Poste a mis fin définitivement à cette rumeur : le volet « avenir des métiers support » ne fera pas l’objet d’un accord spécifique mais sera intégré à celui en préparation relatif au « nouveau pacte social ». La fin de ces négociations est annoncée pour... février 2021. Pour autant le projet SLD continue bel et bien dans un contexte fortement impacté par la crise COVID qui, au passage, pourrait générer une perte de près de 2 milliards pour notre Groupe...

    Lire la suite »
  • 29 octobre

    Accord télétravail

    teletravail

    Avec la crise sanitaire, le télétravail a trouvé les lettres de noblesse que les employeurs lui refusaient jusqu’alors. Dans un premier temps, pour FO Com, la logique aurait voulu que l’accord télétravail s’applique à tous les postiers contraints de travailler à distance. Dans un second temps, l’élargissement de ce mode de travail devrait être proposé de manière pérenne à ces télétravailleurs occasionnels. Si la Direction ne semble pas pressée de nous suivre sur ce dossier, FOCom n’entend pas en rester là...

    Lire la suite »
  • 29 octobre

    Après les CA (congés d’affaires), les CO (congés d’office)

    conge

    La question des congés a toujours été une source inépuisable de débats dans l’entreprise. Nouvelle pierre à l’édifice : les congés d’office. Pour 2021, La Poste compte mettre en place pour tous les personnels des sièges (Siège Poste, sièges BSCC, Réseau…) des jours de congés d’office. Raison invoquée : « la faible activité et le nombre insuffisant de personnels présents ces jours-là ne permettant pas une activité normale ». Pour ces journées, La Poste envisage purement et simplement « la fermeture des services » et la mise en congé d’office de tous les personnels

    Lire la suite »
  • 29 octobre

    Fonctionnaires et « Gel » du point d’indice : une discrimination salariale qui n’a que trop duré !

    gel-point-indice-cadre

    Depuis 2010, la mise en place du gel du point d’indice des fonctionnaires a eu pour conséquence une perte du pouvoir d’achat de près de 10 %. Le gouvernement a « courageusement » choisi la fin juillet 2020 pour en annoncer la prolongation... Un comble quand on sait que cette mesure vient s’ajouter à la non transposition, pour les fonctionnaires de La Poste, de la réforme PPCR (Parcours, Promotion, Carrière, Rémunération) faute de décrets d’application. Au-delà des éléments de langage, le principal effet de cette politique sur dix ans est qu’elle organise bel et bien et sur le long terme une paupérisation des personnels concernés. FO souligne l’urgence de la mise en place d’un rattrapage massif en termes de revalorisation du point d’indice. Pour FO, il faut redonner à la politique salariale toute sa vitalité que ce soit au niveau de la Fonction Publique ou au niveau des NAO en entreprises.

    Lire la suite »