Actus

Élections CAP / CCP : je vote FO Com

Élections CAP / CCPLes élections CAP / CCP ont lieu du 5 décembre 6H00 au 8 décembre 19H00, je vote FO Com sur mon smartphone, ma tablette, mon ordinateur, mon factéo. Pour voter:

  • Je me connecte sur le site de vote https://jevoteenligne.laposte.fr/elections2022
  • Une fois sur le site de vote : je renseigne mon authentifiant (12 caractères) puis le code postal de mon domicile, ensuite ma date de naissance et pour finir les 4 chiffres du code de sécurité qui apparaît à l’écran.
  • Je sélectionne la liste FO Com et confirme en cliquant sur le bouton ‘’JE CHOISIS CETTE LISTE’’.
  • Je valide mon vote en saisissant le code confidentiel reçu à mon domicile (7 chiffres) puis je clique sur le bouton ‘’JE VOTE’’.

Fonctionnaire, je vote deux fois. Une première fois pour la CAP Nationale et une seconde fois pour la CAP locale. Salarié, je ne vote qu’une fois. Si vous rencontrez des difficultés, rapprochez-vous de vos correspondants locaux ou utilisez la boite mail elections.2022@fo-com.com

BOETH : un statut à prendre en compte

BOETHFin 2021, le taux d’emploi des personnes en situation de handicap de La Poste atteint 8,66 %. D’après le dernier bilan social, cela correspond à 11 084 personnes physiques, dont 7 196 femmes reconnues Bénéficiaires de l’Obligation d’Emploi des Travailleurs Handicapés (BOETH).

Mi-octobre, la négociation concernant le futur accord en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap s’est ouverte.

De très nombreux points doivent être débattus, notamment en ce qui concerne les actions de maintien dans l’emploi des Bénéficiaires de l’Obligation d’Emploi (BOE), encor loin d’être optimales ! Les postières ou postiers BOE sont bien souvent relégués à une gestion plus comptable qu’humaine de la situation de leur handicap, à un retour, après éloignement pour raison médicale, difficile dans un contexte de chamboulement périodique. Pour d’autres, dans l’attente de leur reclassement après inaptitude à leur poste, leur sont proposées des missions sans lendemain dans leur établissement ou pire, des dispenses d’activité qui se traduisent donc par une sortie définitive de l’entreprise, car aucune offre sérieuse et personnalisée ne leur aura été proposée.

Au titre de 2021, concernant les BOE, ont été dénombrés 223 licenciements pour inaptitude après impossibilité de reclassement et 111 retraites pour invalidité. C’est encore trop ! Par ailleurs, combien d’entre eux sont devenus des postiers en situation de handicap du fait de mauvaises conditions de travail ? Le taux d’emploi élevé d’une entreprise n’est pas forcément le reflet d’une bonne inclusion des personnes en situation de handicap.

Il est grand temps que La Poste se donne les moyens de ses ambitions afin de favoriser durablement l’emploi des personnes en situation de handicap. FO Com mettra tout en œuvre pour négocier un accord qui tiendra compte de l’insertion et du maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Quel que soit votre statut, rapprochez-vous de votre correspondant local FO Com.

 

Piqûre de rappel : RE – BONI

BONIComme chaque année, les postiers actifs peuvent bénéficier de « BONI » et de « RE » (Repos Exceptionnel) en fonction de divers critères. Un petit rappel s’impose :

  • Jusqu’à 2 « BONI » peuvent être octroyés : les « BONI » sont calculés selon le nombre de congés annuels pris en dehors de la période du 1er mai au 30 septembre à raison de 1 (pour 5, 6 et 7 jours ouvrés pris hors période) et 2 (pour 8 jours et plus). Ils sont crédités le 1er octobre.
  • 3 « RE » sont crédités le 1er novembre.Ils sont attribués au postier en activité à raison de 1 par trimestre travaillé (1 « RE » est cependant neutralisé pour être affecté à la journée de solidarité).

Ces jours peuvent être posés comme des CA. Les « BONI » doivent être pris dans l’année tandis que les « RE » peuvent être reportés jusqu’au 30 avril de l’année N+1.

Le postier peut aussi placer ces jours sur un CET (Compte Epargne Temps s’il en a un, via m@boxrh ou GTM) pour les monétiser ou les poser plus tard (par exemple, avant de partir à la retraite). Attention, la période d’alimentation du CET a commencé le 1er novembre et se terminera le 30 avril 2023.

Accord réussir ensemble : du positif…

réussir ensemble…et ce n’est pas fini

Des engagements forts en volume de promotions, de recrutements et de parcours professionnels.

Dans le cadre des nouveaux parcours professionnels, La DREC s’est engagée à ouvrir « a minima » 2 000 promotions sur la période de l’accord (fin 2025). Cet engagement, fruit des négociations, répondait à une de nos revendications. Entre la signature de l’accord en février 2022 et la fin de cette année ce seront donc déjà 1 000 promotions ; 50% pour les services du Front (SRC et la Banque à Distance), 24 % pour les Middle. Le reste pour la ligne managériale et les services supports. Si lors de la commission de suivi du 18 novembre nous nous félicitions de ce volume de promotions il nous importe de vérifier que l’ensemble des postiers de la DREC puissent avoir accès à une promotion notamment pour les personnels toujours actuellement en transition professionnelle

Concernant les recrutements, depuis la signature de l’accord c’est près de 500 recrutements sur les centres financiers dont la moitié en recrutements externes ce qui nécessite une mobilisation forte en termes de formation et d’actions de transferts de compétences. Pour rappel l’objectif étant à minima de 1 000 recrutements à horizon fin 2025. La DREC a annoncé l’ouverture d’un parcours pionnier pour accéder au métier de conseiller en relation clients (67 postes). Le parcours pionnier est un parcours en alternance interne à la Poste et uniquement ouvert aux personnels du Courrier (sans pré requis hormis une aptitude à la relation client validée par l’EMRG). Les personnels de la BSCC en classe I auront une promotion par RPP allégée au bout de 6 mois sur le niveau de fonction II3.

Concernant le management de proximité, nous étions en attente forte lors de cette commission de suivi sur de réels engagements pour ces managers (carrière et rémunération). Il nous a été annoncé ENFIN l’ouverture d’un chantier spécifique début 2023 (un premier atelier ouvert avant la fin de l’année).

Lors de cette commission de suivi, nous avons interpelé la direction concernant l’annonce récente de la sortie du périmètre de la DREC du centre financier d’Ajaccio. Pour FO Com nous sommes contre cette décision. Il en va du maintien non seulement des garanties issues de l’accord pour les personnels mais aussi de l’engagement de la DREC « maintien de tous les sites à horizon 2025 ». Bien entendu nous ne lâcherons pas sur ce point.

Cette commission a également été pour nous l’occasion de revendiquer pour des évolutions professionnelles en défendant la création de fonction de CRB (Conseiller Relation Bancaire) de niveau III.2 pour les Middle Produits. De dénoncer les trajectoires sur certains métiers et liées au plan stratégique de la Banque. Trajectoire imposées, menées au pas de charge avec un SI défaillant. Voir même des retraits de projets ! Bref, complètement déconnecté de la réalité terrain !

De plus, à 9 mois de l’accord bien des engagements et garanties ne sont pas encore concrets, soyez assurés tant sur le plan national qu’en local sur les sites, que nos équipes seront présentes pour défendre dans le cadre de cet accord et ces trois futures années vos intérêts, vos emplois, votre rémunération et vos conditions de travail.