La Banque Postale/Filiales

FO CNP – Ayez confiance ?

FO-Ayez confianceLors du CSE du 25 mai FO a interrogé le nouveau directeur général (DG) sur ses propos lors de son «Live» sur l’intranet. Il avait évoqué à plusieurs reprises la notion de confiance. FO l’a informé qu’il y avait en ce moment une contradiction entre ce discours sur la confiance et la réalité dans l’entreprise. Le directeur général a prononcé plusieurs fois le mot « confiance » :

  • Concernant le télétravail : « Dans l’engagement nécessaire pour que nous puissions y arriver il y a quelque chose d’immatériel qui s’appelle la confiance, qui s’appelle le collectif et le partage des émotions »
  • Concernant la confiance en soi : « confiance dans les autres : régulateurs, les clients et les parties prenantes, la confiance des managers en leurs équipes »
[Lire le tract]

Déclaration préalable FO Com – CSE extraordinaire du 27 mai 2021

L’objet de ce CSE extraordinaire est l’information consultation sur les impacts de la création de la Branche Grand Public & Numérique.

Suite aux différentes communications sur ce sujet nous avons bien compris que le principe au centre de cette transformation est la qualité de service client quel que soit le canal, physique, à distance, internet ; ceci afin de viser l’excellence relationnelle.  L’étude du document transmis pour l’instance conduit les élus FO à demander aux membres  du CSE et de la Direction de La Banque Postale de porter une attention particulière sur plusieurs points.

[Lire la déclaration préalable]

Une banque au service de tous

banque_service_tousEn 2020, La Banque Postale est devenue la 11ème banque de la zone Euro avec un total de bilan de 737 Mds€ et un PNB de 7,7 Md€ (-2,6 %). Cependant, malgré une structure financière particulièrement robuste avec un ratio CET1 qui s’élève à 20,4 % et un ratio global de solvabilité à 24,5 %, elle souffre d’un manque de rentabilité de son activité de détail et d’un coefficient d’exploitation élevé par rapport aux normes de la profession.

Le plan stratégique qui vient de nous être présenté repose sur trois axes que sont :

  • la consolidation de l’activité banque de détail qui s’appuiera sur LBP, ma French Bank et  BPE,
  • l’accélération de la diversification avec notamment CNP assurance, le crédit à la consommation, le domaine des entreprises PME et ETI ainsi que la gestion des actifs sur la finance durable,
  • La préparation de l’avenir avec la poursuite du modèle partenarial, le développement à l’international et la création d’un nouveau modèle de distribution par des offres en écosystème de besoin.

De plus, La Banque Postale va accélérer la digitalisation de ses services et de ses offres et va continuer, aux dires de son PDG Philippe Heim, à s’appuyer sur les 17 000 points de contact du réseau postal.

FO Com ne peut qu’approuver cette stratégie qui pérennise l’activité du Réseau et permet à l’établissement bancaire de remplir son engagement de « Banque citoyenne ». Maintenir les points de contact de la Poste, leur assurer de l’activité renforce la Banque Postale qui, du même coup, fidélise ses clients. Sans compter que, bien évidemment, elle assure l’accessibilité bancaire, l’une des quatre missions de service public ce qui en fait une banque.. pas tout à fait comme les autres.