Ligne conseil bancaire

Spécial COBAS – Le C. A. I. Un potentiel faux ami

reseau_cai_faux_ami_dec21 (2)Les Contrats d’Accompagnement Individuel, connus aussi sous le nom de Plan de Progression Individuel ou encore Plan de Professionnalisation se multiplient çà et là dans les territoires.

Présentés comme un outil d’aide pour le conseiller, ils sont de plus en plus décidés de manière unilatérale et affichent sans le dire, un tout autre objectif que celui d’aider et soutenir le conseiller en difficulté.

[Lire le tract]

Fil Contact – FO demande l’arrêt du suivi du taux de décroché

fil_contact_actus_nov21Droit dans ses bottes, depuis de nombreux mois, FO continue de demander l’abandon du taux de décroché.

Lors du 1er trimestre 2021, La Poste, soucieuse de calmer le jeu face aux problèmes informatiques avait accepté que le suivi n’impacte pas la RVB. Aujourd’hui, la pression est revenue de plus belle et l’outil s’est même « enrichi » de la possibilité de suivre les appels sortants.

Face au désarroi des conseillers bancaires qui subissent cette pression insupportable et inacceptable, nous avons lancé une alerte nationale. Elle est restée à ce jour sans réponse.

[Lire le tract]

Mal-être à la LCB : de mal en pis…

mal_etre_lcb_mal_en_pis_sept21Jusqu’à présent, les irritants pleuvaient à la LCB : l’informatique défaillante, les injonctions contradictoires, la RAD imposée, le savant mélange de la conformité avec les résultats commerciaux attendus, la complexité des process, les e-learning… Tellement de sujets plus ou moins prégnants en fonction des priorités de chaque supérieur hiérarchique !

Mais, s’il fallait voter, le gagnant serait sans aucune hésitation : Fil Contact.

[Lire le tract]

Alerte en bureau de poste – La LCB en danger

sept21-reseau_lcb_en_danger_sept21Depuis des mois, FO Com informe et alerte.

Si pour 2021, la cible dévoilée il y a peu faisait apparaître la suppression de plus de 500 conseillers, nous ignorons tout des cibles 2022 et 2023.

La Poste s’est voulue rassurante, certifiant la main sur le cœur, qu’aucun des postiers concernés ne seraient laissés sur le bord du chemin. Mais, nous parlons bien de cette année 2021 seulement.

Face aux propos relayés ci-dessus, chacune et chacun des conseillers bancaires doit se sentir concerné.

[Lire le tract]