DPD

DPD France – FO SIGNE LES NAO 2021: Ce que nous avons obtenu

vd_dpd_france_nao_0721

FO Com a obtenu une prime de 850 € net pour tous les salariés percevant jusqu’à 2,5 fois le SMIC, versée en juillet 2021, ou plus tard selon la date de dépôt de la Loi PEPA.

Versée à tous les salariés, y compris les salariés du commerce et les cadres, sans aucune condition d’ancienneté chez DPD FRANCE, en fonction de la durée de présence de juin 2020 à juin 2021, les absences COVID n’entrainant pas de pertes, sauf en arrêt maladie. Les revenus pris en compte sont ceux de juillet 2020 à juin 2021, primes et variables incluses.

[Lire le tract]

Voter FO c’est assurer la présence d’un administrateur issu des filiales des activités postales au Conseil d’Administration du Groupe La Poste !

dpdDu 7 au 10 décembre vont avoir lieu les élections des représentants salariés au Conseil d’Administration du Groupe La Poste, actionnaire à 100% de DPD France, à travers sa holding GEOPOST. Vous allez recevoir cette semaine et la semaine prochaine le matériel pour voter à distance.

Force Ouvrière présente bien sûr une liste à cette occasion, avec, et nous sommes le seul syndicat à le faire, un salarié d’une filiale de La Poste en deuxième position sur la liste, c’est-à-dire qu’il est en position éligible, là où les autres organisations syndicales n’ont pas de salariés des filiales en position éligible. Il s’agit de Sylvain GRAFF, salarié chez CHRONOPOST, avec qui Sophie et moi sommes régulièrement en contact, et qui pourra nous apporter des informations sur ce qui nous concerne au Conseil d’Administration.

Il est important de voter et de faire voter vos collègues pour la liste FO à cette élection ; en effet, si La Poste souhaitait modifier sa politique vis-à-vis de ses filiales, nous vendre, nous fusionner ou tout autre chose, le CA sera le premier informé. De plus, ce sera une tribune auprès de la Direction du Groupe pour faire avancer nos revendications dans l’entreprise:

  • Une meilleure mobilité entre les filiales et la maison-mère pour les ouvriers/employés à l’image de ce qui se fait pour les cadres.
  • Une augmentation des salaires de base ; sur 2600 salariés, environ la moitié est au SMIC horaire, et dépend donc des primes et des heures supplémentaires pour vivre.
  • La prise en compte par la direction des problématiques de sécurité gérées en agence de façon très inégale : certaines pratiquent le pire quand d’autres, plus rarement, adoptent le meilleur.
  • Des embauches de salariés au lieu du recours à la sous-traitance, en agence comme en centre de tri, pour pouvoir livrer correctement des flux de colis en forte hausse.

En votant FO à l’élection au Conseil d’Administration du Groupe La Poste, vous faites entrer un salarié d’une filiale dans la plus haute instance du Groupe ! Sylvain Graff, en position éligible sur notre liste portera votre voix ; Vous serez ainsi mieux entendus.

Le 7 décembre, aucune hésitation : cliquez FO !

À FO Com notre seul but est de défendre vos intérêts !

[Pushmail CA 2020]

élections CA Filiales des activités postales

filiales-caLe Conseil d’Administration (CA) de La Poste est composé de 24 membres :

  • 2 représentants de l’État
  • 11 représentants de la Caisse des Dépôts
  • 7 représentants du personnel
  • 3 représentants des usagers
  • 1 commissaire du gouvernement

Le CA est épaulé par des comités spécialisés : audit, stratégie et investissements, nominations, rémunération et gouvernance, qualité et développement durable, missions de service public.

[Lire le triptyque « Filiales des activités postales »]

INTERVIEW Walter Stefanello, secrétaire du syndicat FOCom DPD France

walter_stefanelloÀ 32 ans, IL est adhérent depuis 2008. DEVENU militant en raison de son attachement aux valeurs démocratiques, il a été réélu À L’UNANIMITÉ lors de l’assemblée générale DE SON SYNDICAT Le 20 octobre dernier.

Quelle est l’activité de l’entreprise dans laquelle tu milites ?

DPD est une filiale de Geopost, elle-même filiale du groupe La Poste. DPD France fait partie de DPD group, le deuxième réseau de livraison de colis en Europe. Elle assure la prise en charge, le transport, le suivi et la livraison des colis de moins de 30 kilogrammes en J + 1 et J + 2, en France. Pour assurer ces activités, l’entreprise est éclatée sur 65 sites, ce qui est un enjeu d’un point de vue syndical. Plus de 1 900 collaborateurs permettent de livrer plus de 100 000 entreprises tous les jours ainsi que des particuliers à domicile ou en relais. 57 agences et 6 centres de tri s’occupent de plus de 240 000 colis chaque jour en France.

Quelle est la situation sociale chez DPD France ?

FOCom est le syndicat majoritaire. Nous avons obtenu 44 % aux dernières élections professionnelles, ce qui nous permet de peser lors des négociations. Le dialogue social s’améliore mais les négociations sont très souvent dures.
Il y a deux enjeux d’envergure chez DPD France :

  • lutter pour l’internalisation (80 % des colis sont collectés et livrés par des sous-traitants !),
  • améliorer les conditions de travail et le partage des richesses. 2016 va être une année avec un résultat financier élevé. Les salaires doivent donc être revalorisés ! Et les modifications de l’organisation du travail à partir de 2017 doivent se faire sans aucune perte de salaire pour les collègues. Un meilleur partage des richesses que les salariés de DPD crééent, c’est le combat de l’année !

Quelles sont tes priorités ?

Ce sont la communication et la prise d’initiatives en faveur de tous les collègues prioritairement ! Concernant la communication, le site Internet1 est très vivant : nous sommes deux rédacteurs et nous donnons des informations sur les négociations en cours et les combats actuels et à venir. Le Trimestriel est une parution destiné aux adhérents. Les tracts servent également de support de communication essentiel du fait de l’éclatement des sites.
Les négociations et les accords signés en faveur des salariés permettent des innovations sociales et syndicales. Par exemple, l’accord sur le dialogue social signé par FO en 2015 a créé une cellule de coordination des CHSCT. Cette disposition supra-légale donne la possibilité de faire remonter à la Direction des dysfonctionnements apparus dans deux CHSCT locaux voire plus. Ainsi, la surcharge des véhicules posant des problèmes de sécurité récurrents a été remonté à la direction et la cellule attend une réponse.

1http://www.fo-com-dpdfrance.com

Visite de site à Beaune

Un visuel de la visite de la responsable nationale des filiales de La Poste avec le DCS et le secrétaire du CE.
dpd