mercredi 19 décembre 2018

DPD

INTERVIEW Walter Stefanello, secrétaire du syndicat FOCom DPD France

walter_stefanelloÀ 32 ans, IL est adhérent depuis 2008. DEVENU militant en raison de son attachement aux valeurs démocratiques, il a été réélu À L’UNANIMITÉ lors de l’assemblée générale DE SON SYNDICAT Le 20 octobre dernier.

Quelle est l’activité de l’entreprise dans laquelle tu milites ?

DPD est une filiale de Geopost, elle-même filiale du groupe La Poste. DPD France fait partie de DPD group, le deuxième réseau de livraison de colis en Europe. Elle assure la prise en charge, le transport, le suivi et la livraison des colis de moins de 30 kilogrammes en J + 1 et J + 2, en France. Pour assurer ces activités, l’entreprise est éclatée sur 65 sites, ce qui est un enjeu d’un point de vue syndical. Plus de 1 900 collaborateurs permettent de livrer plus de 100 000 entreprises tous les jours ainsi que des particuliers à domicile ou en relais. 57 agences et 6 centres de tri s’occupent de plus de 240 000 colis chaque jour en France.

Quelle est la situation sociale chez DPD France ?

FOCom est le syndicat majoritaire. Nous avons obtenu 44 % aux dernières élections professionnelles, ce qui nous permet de peser lors des négociations. Le dialogue social s’améliore mais les négociations sont très souvent dures.
Il y a deux enjeux d’envergure chez DPD France :

  • lutter pour l’internalisation (80 % des colis sont collectés et livrés par des sous-traitants !),
  • améliorer les conditions de travail et le partage des richesses. 2016 va être une année avec un résultat financier élevé. Les salaires doivent donc être revalorisés ! Et les modifications de l’organisation du travail à partir de 2017 doivent se faire sans aucune perte de salaire pour les collègues. Un meilleur partage des richesses que les salariés de DPD crééent, c’est le combat de l’année !

Quelles sont tes priorités ?

Ce sont la communication et la prise d’initiatives en faveur de tous les collègues prioritairement ! Concernant la communication, le site Internet1 est très vivant : nous sommes deux rédacteurs et nous donnons des informations sur les négociations en cours et les combats actuels et à venir. Le Trimestriel est une parution destiné aux adhérents. Les tracts servent également de support de communication essentiel du fait de l’éclatement des sites.
Les négociations et les accords signés en faveur des salariés permettent des innovations sociales et syndicales. Par exemple, l’accord sur le dialogue social signé par FO en 2015 a créé une cellule de coordination des CHSCT. Cette disposition supra-légale donne la possibilité de faire remonter à la Direction des dysfonctionnements apparus dans deux CHSCT locaux voire plus. Ainsi, la surcharge des véhicules posant des problèmes de sécurité récurrents a été remonté à la direction et la cellule attend une réponse.

1http://www.fo-com-dpdfrance.com

Visite de site à Beaune

Un visuel de la visite de la responsable nationale des filiales de La Poste avec le DCS et le secrétaire du CE.
dpd

Licenciement suite à un droit de retrait chez EXAPAQ

Patrick depuis plusieurs jours a alerté la direction sur le dysfonctionnement de son véhicule. La direction ne prenant aucune mesure pour remédier au problème et jugeant qu’il mettait sa santé en péril, il a déclenché un droit de retrait.

[Télécharger]