Docapost BPO IS

NAO 2018 Docapost BPO IS – La direction doit s’adapter !

nao_2018-imgAvec un taux d’inflation de 1% pour 2017 et une anticipation de la hausse pour 2018, les négociations annuelles obligatoires s’achèveront en juin à l’issue de quatre mois d’âpres négociations durant lesquels FO n’aura cessé de revendiquer des augmentations salariales dignes. Il est grand temps de réévaluer les salaires et les avantages pour toutes et tous.
FO a rappelé à la direction qu’une augmentation de 1,24% du SMIC a eu lieu le 1er janvier 2018.
Par conséquent, les salarié(e)s rémunéré(e)s un peu au-dessus du SMIC voient leur salaire de base rattrapé par le SMIC, malgré leur ancienneté.

[Télécharger] [Télécharger N&B]

Docapost BPO IS – Fo ne signera pas pour 0,5 d’augmentation !

Les négociations annuelles obligatoires ont débutées le 31 mars 2017 et se sont terminées le 7 juillet 2017.
La direction propose aux organisations syndicales représentatives de signer un accord qui prévoit :

  1. Une augmentation de salaire de 0,5% rétroactive au 1er janvier 2017 pour les salariés qui ont plus d’un an d’ancienneté au 1er janvier 2017,
  2. La refonte de l’accord de classification des exploitants non cadres du 26 février 2009. Refonte qui prévoit une classification des emplois, l’augmentation de la prime chauffeur à 1 € par heure de conduite, la proposition d’un stage écoconduite pour les chauffeurs, la création des primes de technicité 3 et 4 de 150 € et 200 € respectivement pour les métiers très techniques et spécifiques que vend la société à ses clients,
  3. La mise en place d’une grille de salaires à l’embauche. Pendant les négociations FO est intervenue à plusieurs reprises afin d’expliquer à la direction que ces propositions n’étaient pas sérieuses.
[Télécharger] [Télécharger N&B]

Négociations salariales chez DOCAPOST BPO IS : pour FO, c’est non !

Alors que les résultats financiers de l’entreprise n’ont jamais atteint de tels niveaux, les négociations salariales n’ont pas abouti. Avec une proposition annuelle de 0,5 % d’augmentation, DOCAPOST BPO IS se moque des salariés ; cela représente 7,62 euros brut par mois ! Cette proposition n’est pas sérieuse. D’autant plus que la Direction aurait pu donner 1,5 % comme cela fut le cas il y a plusieurs années, alors que les résultats financiers étaient moins bons… En conséquence, FO ne signe pas un accord « Peau de chagrin ».
Cependant, Force Ouvrière signe l’avenant à l’accord de classification non cadre afin que les chefs d’équipe bénéficient des primes de technicité lorsque leur mission le prévoit. De plus, pour l’intérêt des salariés de DOCAPOST BPO IS, FO signe l’accord prévoyant la mise en place d’un Plan d’Épargne Retraite COllectif (PERCO) sur les jours du Compte Épargne Temps.

Docapost – BPO IS – NAO 2016 – Pour FO, c’est 3 fois NON !

Alors que les résultats financiers de l’entreprise n’ont jamais atteint de tels niveaux, les négociations annuelles obligatoires se sont achevées le 14 octobre sur
une proposition d’augmentation annuelle collective de 0.5 %. Pour la plupart des salariés, cela représente 7,62 € brut par mois. Et encore une fois, rien n’est
prévu pour les augmentations individuelles [Télécharger] [Télécharger N&B].

FO à la rencontre des salariés des filiales de Docapost !

docapostLe 27 septembre, nous avons été à la rencontre des salariés du siège de Docapost à Charenton le Pont avec Julien Remond (DSC de Docapost BPO IS). Plus de 9 étages et 17 entreprises différentes sont au siège, avec autant de conventions collectives différentes. De plus les espaces de travail ont été complètement réaménagés principalement en open-space et les équipes de différentes filiales regroupées par métier.
Nous avons rencontré des salariés de Docapost : SAS, holding, conseil, BPO, BPO IS, DPS et avons échangé sur leurs nouveaux espaces de travail et leurs organisations de travail.docapost2
Nous avons présenté FO COM, nos valeurs, ce que nous avons obtenu, nos actions, et leur donner de l’information concernant les accords en cours de négociation. 
Ces échanges ont été enrichissants et Julien a noué de nouveaux contacts. Il pourra recevoir les salariés intéressés dans l’espace réservé aux Instances Représentatives du Personnel, espace dans lequel FO COM possède un bureau.