Distribution

Courrier/Distribution – Commercial(e) au rabais!

Malgré des avancées importantes arrachées par FO en 2017 pour les factrices et les facteurs polyvalent(e)s (ex-rouleurs) via l’octroi d’une prime de 7 euros par jour de remplacement, toutes et tous ne sont pas concerné(e)s et avec l’arrivée des nouveaux services, le compte n’y est pas ! Car depuis la création de ces nouveaux services, factrices et facteurs portent la double casquette de distributeurs/trices courrier-colis et de commerciaux(ales) pour obtenir leur promotion.

LA FONCTION SANS LES SOUS…

[Télécharger] [Télécharger N&B]

Les facteurs en îlots!

Dans le plan stratégique présenté le 11 avril, La Poste prévoit le déploiement de son schéma industriel sur les territoires, schéma industriel duquel découlent toutes les organisations de travail des postiers de la Branche : distribution, traitement, colis…

Pendant des années, La Poste a regroupé les facteurs de petits bureaux de poste sur de grandes plateformes de distribution du courrier sans se soucier du nombre de kilomètres que les facteurs devaient faire pour aller sur leur tournée et revenir. Le risque routier en était considérablement augmenté.

Aujourd’hui, La Poste fait marche arrière et dans un souci d’économie elle a décidé de ramener les facteurs au plus près de leurs tournées. Pour cela, elle développe la mise en place d’organisation en îlots. Un îlot est un site qui regroupe un certain nombre de facteurs dont la seule activité est la distribution du courrier, des colis et la réalisation des nouveaux services. Les tournées sont préparées dans les PPDC ou PDC par d’autres agents. La prise de service est plus tardive et la journée est coupée par la pause méridienne.

Même si La Poste a enfin sorti une note de cadrage pour éviter les îlots « sauvages », FO n’approuve pas ces organisations de travail qui vont augmenter la pénibilité du métier de facteur et qui pourraient à terme amener l’ubérisation de l’activité.

 

Courrier – CDI intérimaire, à consommer avec modération !

Créé par un accord de branche en juillet 2013, le CDI intérimaire est bien issu du dialogue social. Il ne doit en aucun cas se substituer à la force de travail permanente. Le recrutement est un enjeu majeur qui permet de sauvegarder les emplois et de garantir la qualité
du service. En application de l’accord facteur, La Poste a recruté plus de 4700 CDI Poste en 2017.

[Télécharger] [Télécharger N&B]