Distribution

Un accord, grâce à la signature de FO

Depuis 10 ans, il n’y avait pas eu d’accord Courrier alors que les conditions de travail étaient mises à mal par l’industrialisation à marche forcée orchestrée par nos dirigeants. Il était donc urgent d’engager des négociations et d’obtenir des mesures significatives pour l’ensemble du personnel.
En plaçant les préoccupations des agents au cœur des négociations, FO a obtenu un certain nombre d’avancées importantes. La Poste s’engage à la fin de l’anticipation de la baisse des volumes et au cadrage de la sécabilité à 30 jours par an et par agent. Il y a aussi l’ouverture d’un chantier sur les normes et cadences demandé par FO et tous les postiers depuis 10 ans !
Un autre point important qui a permis la signature de cet accord est le passage de 31000 agents I-2 en I-3 qui permettra une augmentation mensuelle de 60 à 120 euros. Depuis 2006, jamais une telle augmentation n’a été obtenue pour ces faibles revenus ! Est prévu aussi 2000 promotions pour les encadrants, dont 500 de la classe II vers la classe III, avec de nouvelles fonctions.
Par ailleurs La Poste s’engage à recruter 3000 facteurs en CDI à temps complet.
Parmi les autres mesures présentes dans cet accord, on retrouve l’obligation du paiement des heures supplémentaires, une prime de 200 euros pour le passage en pause méridienne, 16000 parcours qualifiants pour les facteurs et 1000 pour les encadrants…
Sans jamais quitter la table des négociations, FO a donné un sens concret à cet accord, qui, au passage, est un véritable pied de nez aux préconisations de la cour des comptes qui voudrait obliger la Poste à supprimer davantage d’emplois.
FO s’engage quand ça progresse et veillera à la stricte application de l’accord.

Courrier/Distribution – Face à la persévérance de FO, La Poste prête à céder un peu de terrain ?

Lors de la plénière conclusive du 12 janvier, FO a fait part à La Poste que cet énième projet d’accord présenté n’était vraiment pas aux attendus ! En effet, son manque de volonté avéré d’améliorer les conditions de travail à la distribution pour les factrices, facteurs et de leurs encadrant(e)s est flagrant ! Seule compte pour elle, sa stratégie financière !

[Télécharger] [Télécharger N&B]