DCN Informatique et Technique

DISFE/DSIBR, Déconfinement et retour sur site, comment ça se passe ?

Dès l’annonce de la date de déconfinement, la direction et FO se sont réunies, en plénières, en CHSCT, et même sur site, pour parler des conditions et des mesures à prendre, pour le retour des agents dans les locaux ; l’objectif étant d’assurer la santé et la sécurité de nous tous.

La tâche n’a pas été facile pour mettre en place et adapter les consignes des autorités aux spécificités de la DISFE, avec un délai très serré et une direction qui nous a communiqué des documents au dernier moment…

[Lire le tract]

Déconfinement à la DISFE/DSIBR : FO intransigeante sur les mesures de sécurité et le volontariat

La crise sanitaire a totalement bouleversé nos organisations de travail et nos vies personnelles. FO est sur le pont depuis le début pour garantir votre sécurité, votre santé, dans le respect du droit du travail et du droit social, mis à mal par les ordonnances.

Ne relâchons pas nos efforts à l’approche du déconfinement. Les maitres mots pour FO dans les semaines qui suivent : santé et sécurité, progressivité, volontariat, souplesse, confiance.

[Lire le tract]

Point d’attention FO sur les congés 2020 : rien n’est imposé par La Poste !

Dans sa note du 20 avril 2020, La Poste préconise la pose de congés par les agents.

FO vous informe : c’est une recommandation pas une obligation !

Avant tout il faut retenir qu’aucun congé ne sera imposé. Cette note, pas assez explicite, peut faire craindre, malgré tout, une pression sur le personnel. D’ailleurs La Poste a bon dos de se décharger de cette besogne auprès des managers qui ont déjà bien assez à faire en ce moment ! La décision prise par l’agent de prendre ou non des congés ne peut se faire que sur la base du volontariat.

Explication de texte de FO de cette note. [Lire le tract]

Quoi de neuf à La Direction Technique ?

Le préavis de grève déposé le 18 novembre dernier par FO ainsi que les organisations Sud, CGT et Unsa a été fortement suivi dans les sites impactés par une réorganisation.
Nos collègues ont crié haut et fort à la direction « Touche pas à nos effectifs ».
Nous demandons à celle-ci qu’elle soit à l’écoute, qu’elle change ses priorités, qu’elle revienne à la raison en per-mettant aux agents d’avoir de meilleures conditions de travail, qu’elle ne soit pas dans le déni et surtout, en finisse avec ces situations anxiogènes.
Il faut arrêter la politique de productivité, d’autant plus que cette orientation peut se traduire notamment par la non-concrétisation de projets tels qu’ADDECO sur certains territoires.

[Lire le tract]