DSRH (Direction des services RH)

Nouvelle réorganisation de la filière RH – Suppression de 24 sites

Mutualisation - Métiérisation - Re-Mutualisation… La boucle est donc bouclée !

Il y a 11 ans, La Poste a explosé la DORH qui fonctionnait parfaitement bien, pour revenir aujourd’hui, au point de départ ! Quel gâchis ! Quel temps perdu ! Que de dépenses pour rien !

Et le facteur humain dans tout ça ?

[Lire le tract]

 

La DSRH en première ligne du  « faire, défaire, refaire et redéfaire » de la politique RH de La Poste

dsrh_faire_defaire_politique_rh_laposte_oct21_v2De la DORH en 2001 à la DSRH en 2018, en passant par les CSRH métiers en 2011, les réformes de la filière RH se sont succédées. Faire et défaire a été un fil conducteur, dont on a du mal à comprendre la finalité : Mutualisation, puis métiérisation pour recommencer par une remutualisation !

Ce pilotage à vue, au gré des décisions successives de nos dirigeants, a eu pour conséquence une désorganisation continue des services RH et un accroissement du mal être des collègues.
Le projet, « Servir Le Développement » s’est traduit par la suppression d’emplois et de sites, la perte de compétences et un manque de formation. Qui plus est, comme si ce n’était pas assez, Le Groupe La Poste a décrété le programme « Servir Le Développement 2 » qui consiste à une énième transformation majeure de la filière RH.

Pour en savoir plus [Lire le tract]

La DSRH dans le cyclone du plan stratégique de La Poste !

Tract-FO-DSRH-mai-2021Les mots clés de La Poste : Mobilité • Flexibilité • Optimisation des coûts • Adaptation • Performance, etc.

Les mots clés de FO : Reconnaissance • Bien être du personnel • Amélioration des conditions de travail Augmentation des salaires • Sauvegarde de notre métier et de notre savoir-faire, etc.

Être unis aujourd’hui, c’est nous permettre d’exister demain !

[Lire le tract]

Feuille de route de la DSRH : FO alerte !

Tract FO Feuille de route DSRH_Page_1La transformation majeure de la DSRH s’inscrit dans la continuité de l’accord Servir Le Développement que FO n’a pas signé. Cette réforme est principalement guidée par une politique de réduction drastique des coûts, synonyme de dégradation des conditions de travail.

Les maîtres mots de La Poste relatifs à l’évolution des métiers GAPP (Gestion Administrative du Personnel et de la Paie) sont : « automatisation, digitalisation, intelligence artificielle ». Ce qui se traduit par des pertes d’activités, des suppressions d’emplois et du mal-être de collègues.
Il en découle une perte de sens du travail, des tâches répétitives sans attrait et des directives qui changent parfois dans la même journée. On déplore aussi un manque de communication et d’information, des fiches « pas à pas » envoyées par mail faisant office de formation. […] Tous ces dysfonctionnements et désorganisations entrainent une surcharge de travail insupportable pour les collègues. Il devient urgent que La Poste revoit sa méthode de conduite du changement.

[Lire le tract]