Activités clientèles Réseau

Le CC Enchaîné – Septembre 2021

cc-enchaine-12_Page_1

  • Salaire, emploi, mobilisons-nous !
  • Ma French Bank : augmentation de la cotisation de 45 %,
  • Compensation financière de la mission d’accessibilité bancaire,
  • L’emploi en bureau de poste,
  • Nouvelle activité pour les chargés de clientèle,
  • Santé et sécurité au travail.
[Lire le CC enchaîné – Septembre 2021]

Alerte en bureau de poste : Les C/C au téléphone pour faire revenir les clients !

vd_reseau_cc_au_telephone_clients_alerte_en_bureau_de_poste_sept21 (2)Le 9 septembre, La Poste nous a présenté le Plan d’Accélération Groupe : Programme jeune.

Sur le fond, que La Poste essaye de conquérir une clientèle jeune nous parait tout à fait cohérent, bien que tardif. Par contre nous sommes dubitatifs sur la forme : « Générer » du trafic en bureau de poste, en utilisant les Chargés de Clientèle « volontaires » pour effectuer du phoning incitant les clients à venir découvrir les offres de La Poste en bureau de poste.

Plusieurs points posent réellement question.

[Lire le tract]

ÉTÉ 2021 au Réseau – L’ombre de la marque « LA POSTE » devrait planer sur tout le territoire

reseau-ete-2021Cet été, du beau temps …

Une campagne de communication va permettre à l’entreprise de montrer sa présence partout en France. L’accès à tous les bureaux de poste sera maintenu afin de satisfaire la clientèle. Des emplois pour les jeunes en intérim seront créés, permettant de maintenir les tours de congés et de montrer l’engagement de La Poste auprès des étudiants en difficulté suite à la crise sanitaire. Des Postes Relais saisonniers seront créés pour accompagner les commerçants dans leur reprise d’activité.

… Mais aussi beaucoup de nuages

Cette présence postale restera de la poudre aux yeux car si La Poste an-nonce « zéro » fermeture de bureau, les horaires seront extrêmement réduits obligeant les postiers à être présents sur plusieurs bureaux la même journée.

[Lire le tract]

Quand La Poste est soudain en capacité d’octroyer une prime !

prime« Les résultats ne le permettent pas », « nous sommes trop endettés »…voici les réponses obtenues par FO lors de ses nombreuses demandes de paiements de primes, que ce soit pour l’intéressement ou pour reconnaître l’investissement de chaque postière et postier depuis le début de la crise sanitaire.

Aujourd’hui, La Poste tient un nouveau discours. Elle a soudain les moyens de verser 25€ par jour (lors de la semaine des prestations sociales) aux agents du Réseau parents d’enfants de moins de 16 ans qui, d’après les textes pourraient bénéficier de l’activité partielle mais qui trouveront un moyen de garde. Ces agents seraient les chargés de clientèle, les gestionnaires de clientèle SF, les facteurs-guichetiers et les Responsables de l’Espace Commercial. Mais pourraient également y prétendre : un Responsable d’Exploitation ou un conseiller bancaire qui viendrait en aide dans l’espace commercial.

Bref, pour FO ces situations vont être ingérables. Mais au-delà de ça, La Poste fait preuve d’une totale iniquité entre les agents. C’est une prime unique et octroyée à l’ensemble du personnel que notre organisation syndicale a réclamée lors de la CNSST du 2 avril.

Face à la crainte du mécontentement des élus en cas d’impossibilité d’assurer le versement des prestations sociales aux clients pendant la semaine du 6 avril, La Poste a su trouver de l’argent. En revanche pour récompenser les équipes pour leur implication et leur dévouement, il n’y a aucun budget.

Aujourd’hui, La Poste a pris conscience qu’elle est allée trop loin et craint que les postières et les postiers ne soient plus au rendez-vous. Malgré un baromètre social dont elle se satisfait, elle préfère assurer ses arrières en promettant le versement de cette prime. Mais demain, quand le paiement des prestations sera terminé, à nouveau il n’y aura plus d’argent pour la reconnaissance financière de l’ensemble des postiers.

Lors de l’attribution de la prime de 300€ ayant généré les difficultés qu’on connait, FO avait déjà averti que l’insatisfaction des postiers risquait de remettre en cause les éventuelles mobilisations à venir. Nous y sommes et La Poste réitère, voire amplifie ses erreurs.

Nous le répétons, il est fondamental que cette prime soit versée à l’ensemble des postières et des postiers.