Centre Financier

Télétravail ou pas, ta mission tu rendras !

Brèves_teletravail_SFDans les Centres Financiers et Centres financiers Nationaux on ne parle pas de Plan de Continuité d’Activités. Sur ce point la situation est identique à celle du Réseau ( http://www.focom-laposte.fr/avez-dit-plan-de-continuite-activite/) même si la continuité des activités économiques reste une priorité.

Le « télétravail de crise » ou plus exactement « le travail à distance» (Solution de Prise en charge d’Activités à Distance) actionné début avril et déployé depuis dans les centres financiers, continue au moins jusqu’au premier semestre 2021. Une dotation d’équipements supplémentaires de PC et de téléphones professionnels est annoncée.

Pour FO Com il ne s’agit pas de télétravail mais bien d’une forme de travail d’exception qui n’a rien à voir avec les conditions de mise en œuvre prévues dans l’accord de juillet 2018. Ainsi, aujourd’hui plusieurs milliers de collègues sont écartés de l’accord télétravail en vigueur à La Poste même si dans l’urgence et temporairement leurs activités sont déclarées éligibles…mais dans quelles conditions ?!

Cependant toutes les activités bancaires ne peuvent être traitées à distance et bon nombre de collègues doivent se rendre sur sites avec des conditions de transports en commun anxiogènes ! En cette période de re-confinement la priorité de La Poste doit être la protection des équipes notamment celles se rendant sur leur lieu de travail. Le traitement des missions essentielles sur sites ne peut se faire au détriment de la santé des équipes.

Cette crise sanitaire a ouvert la perspective d’ouvrir « le télétravail » plus largement sur nos métiers bancaires.

FO Com revendique une réelle négociation à hauteur de cette ambition !

Télétravail ou pas, ta mission tu rendras !

Télétravail Dans les Centres Financiers et Centres financiers Nationaux on ne parle pas de Plan de Continuité d’Activités. Sur ce point la situation est identique à celle du Réseau ( http://www.focom-laposte.fr/avez-dit-plan-de-continuite-activite/) même si la continuité des activités économiques reste une priorité.

Le « télétravail de crise » ou plus exactement « le travail à distance» (Solution de Prise en charge d’Activités à Distance) actionné début avril et déployé depuis dans les centres financiers, continue au moins jusqu’au premier semestre 2021. Une dotation d’équipements supplémentaires de PC et de téléphones professionnels est annoncée.

Pour FO Com il ne s’agit pas de télétravail mais bien d’une forme de travail d’exception qui n’a rien à voir avec les conditions de mise en œuvre prévues dans l’accord de juillet 2018. Ainsi, aujourd’hui plusieurs milliers de collègues sont écartés de l’accord télétravail en vigueur à La Poste même si dans l’urgence et temporairement leurs activités sont déclarées éligibles…mais dans quelles conditions ?!

Cependant toutes les activités bancaires ne peuvent être traitées à distance et bon nombre de collègues doivent se rendre sur sites avec des conditions de transports en commun anxiogènes ! En cette période de re-confinement la priorité de La Poste doit être la protection des équipes notamment celles se rendant sur leur lieu de travail. Le traitement des missions essentielles sur sites ne peut se faire au détriment de la santé des équipes.

Cette crise sanitaire a ouvert la perspective d’ouvrir « le télétravail » plus largement sur nos métiers bancaires.

FO Com revendique une réelle négociation à hauteur de cette ambition !

élections CA FO Com expose sa vision pour les CF et CFN

dessin-cfVous allez voter en décembre pour élire vos représentants en charge de l’expression des intérêts des salariés au Conseil d’Administration (CA). FO Com vous présente ses analyses et ses revendications pour faire entendre votre voix et garantir la pérennité des Centres Financiers (CF) et Centres Financiers Nationaux (CFN).

Quelle orientation stratégique pour La Banque Postale de demain ?

FO Com partage les inquiétudes du personnel et s’oppose aux délocalisations, aux externalisations et aux mutualisations incessantes.
Depuis quelques années, les CF et CFN sont vidés de leurs activités, de leurs effectifs, de leurs compétences au nom d’orientations stratégiques inadaptées, détruisant nos emplois et se moquant de nos compétences.

[Lire le triptyque « FO Com expose sa vision pour les CF et CFN »]

CDSP Nationale Services Financiers du 13 octobre Évolution du Back Office –Trajectoire Éditique

La CDSP du 13 octobre visait à informer du changement de stratégie de La Banque Postale à travers l’annonce d’une nouvelle externalisation d’activité vers la filiale Docapost. Tout le périmètre de « l’éditique, impression et mise sous plis» sera basculé en 2021.

C’est FO Com qui est intervenue afin que se tienne une CDSP nationale sur le sujet, La Poste souhaitant occulter le débat bien que portant sur un choix stratégique d’externalisation avec répercussions sociales.

Vous trouverez ci-joint notre déclaration préalable [Lire la déclaration préalable FO Com]

A quand des solutions aux dysfonctionnements du Système d’Information du Réseau ?

Système d’Information du RéseauLe travail des militants FO Com sur le terrain a permis la présentation d’un dossier solide et factuel lors de la bilatérale du 24 septembre avec le directeur de la Direction des Services Informatiques de la Banque et du Réseau (DSIBR). Les témoignages des postiers, relatant leurs difficultés à bâtir une relation client de qualité avec un SI défaillant, se sont révélés très illustratifs.

Bien que consciente, paraît-il, des dysfonctionnements rencontrés sur le terrain, la DSIBR nous a semblé bien démunie face au problème. FO Com a su pointer du doigt la place prééminente prise par les grands projets au détriment des conditions de travail et de la qualité des outils au quotidien.

Si le problème est si bien connu, pour quelles raisons les solutions tardent tant à voir le jour ?

Une communication a été envoyée le 2 octobre aux directeurs de Secteur et aux Responsables Méthode et Outils des DR. Un calendrier décrivant les différentes actions en cours et à venir y sont décrites. Si les écrits sont là, la volonté de remédier aux dysfonctionnements doit devenir une priorité. Il ne reste plus qu’à pouvoir constater les effets sur le terrain tant au niveau du Réseau qu’au niveau des informaticiens de la DSIBR.

FO Com reste sur ses gardes quant à l’évolution de ce sujet brûlant. Il est hors de question que les choix de l’entreprise entraînent les postiers vers le « statut » de victimes collatérales.