Actus Courrier – Colis

Plan de production : des facteurs dans la tourmente

De-ci de-là fleurissent des présentations de plans de production plus ou moins excentriques. La dernière version affligeante fait référence à un mystérieux plan de charge dont nul ne connait l’origine.

Si jusque-là, cela pouvait prêter à sourire, désormais, on grince des dents car le but de toutes ces différentes présentations réside dans le fait de supprimer des renforts aux agents de la distribution et d’ajouter à outrance de la sécabilité ! Pire encore, de nombreux territoires ont cru bon de s’emparer du contingent de 30 + 10 jours pour le programmer durant la période estivale.

[Lire le tract]

Plan de production rime avec injonction contradictoire

Plan de production

Puisqu’il semble si difficile à La Poste de faire respecter, dans les territoires, ses écrits à propos de l’accord signé le 17 décembre 2021 pour les agents et encadrants de la distribution et du traitement, une note datée du 8 février 2022 expliquant les modalités de mise en œuvre du plan de production était envoyée à tous les managers.

La DMDL (Direction des Métiers de la Distribution et de la Livraison), grande absente en ce début d’année, n’était pas en soutien des Directeurs d’Établissement, et aujourd’hui, nous constatons de grandes dérives quant aux plans de production. Ceux-ci sont trop souvent absents des dossiers comités techniques, ou bien, quand ils y sont intégrés, ils demeurent fréquemment incomplets.

Exemple : On voit fleurir, sur ce 2e quadrimestre, des contournements inadmissibles sur la sécabilité. 30 voire 40 jours de programmés sur la période estivale.

Inopinée signifie pourtant : qui arrive, se produit alors qu’on ne s’y attendait pas ! et pas autre chose !

On constate également qu’aucun suivi n’est réalisé dans les établissements concernant le nombre de jours effectués par le facteur.

En totale contradiction avec cette note, La Poste sort en avril un plan de réassurance et demande à ses directeurs « d’utiliser au maximum les possibilités de l’accord sur la flexibilité (30 j + 10) ». Ordre et contre-ordre. Schizophrénie totale !

FO Com exige le strict respect de l’accord et du dialogue social.

Élections législatives : Distribution des plis électoraux

plis électorauxLes élections législatives se dérouleront les 12 et 19 juin 2022. Il nous semble utile de rappeler quelques modalités concernant la distribution des plis électoraux :

  • Les postiers sollicités un jour de repos seront payés en heures supplémentaires (paiement ou RC conformément à la réglementation, au choix de l’agent).
  • Les postiers sollicités un jour de repos pour la distribution des plis du second tour de scrutin, qu’il s’agisse du jeudi, du vendredi ou du samedi, bénéficieront d’une prime forfaitaire de 15 € brut/jour.
  • Une attention toute particulière sera apportée à l’organisation du travail les lundis qui suivront les dimanches de scrutin.
  • Il n’y aura pas de déploiement de réorganisations durant la semaine précédant chaque scrutin.
  • Les élections pourront être l’occasion d’organiser des moments de convivialité à la main des managers.

Pour FO Com et au vu des efforts fournis par les agents de la BSCC, ces mesures restent très insuffisantes.

L’inFO PIC n°4

Sommaire

  • Fermeture des Pic de Valence et de Caen
  • La Pic de Toulon fait le pari des exosquelettes « HMT »
  • Dénonciation d’usages à la PIC de Poitiers
  • FO Com défend votre pouvoir d’achat
[Lire L’inFO PIC n°4]

Chantier BSCC : la tournée de distribution et les conditions de travail des encadrants

Chantier BSCCLe mercredi 4 mai se tenait la seconde réunion concernant la tournée de distribution et les conditions de travail des encadrants. La Poste n’a fourni quasiment aucune explication supplémentaire à propos des futures évolutions d’organisations du travail.

La raison principale avancée par La Poste pour ne pas donner plus d’informations fut le report à fin juillet de la présentation de la nouvelle gamme courrier, initialement prévue fin juin.

Le seul fait marquant fut l’annonce de la distribution de colis DPD par les factrices et les facteurs dans un futur proche.

FO s’est insurgée contre cette situation : les sujets ainsi que les documents présentés n’évoquent en rien des conditions de travail des postiers, et encore moins des prochaines organisations de travail envisagées par La Poste.

FO Com demande, en urgence, la tenue d’une réunion avec pour seul thème les conditions de travail et l’organisation du travail. Il est hors de question que ces sujets ne soient pas abordés avant cet été. La Poste s’est engagée à planifier une réunion rapidement.