Actus Courrier – Colis

Plis électoraux – FO Com exige une compensation

Plis électorauxLes élections européennes vont se tenir le 9 et 10 juin 2024. Comme d’habitude, ce sont les agents de la BSCC qui seront en charge de la dispersion et de la distribution des professions de foi.

Au regard des difficultés rencontrées à chaque élection (retard dans l’acheminement des plis, trafic journalier trop fort, vacances d’emplois, etc.), FO Com exige l’ouverture d’une négociation spécifique concernant la distribution des « plis électoraux ».

[Lire le tract]

BSCC – En mai, La Poste fait ce qu’il lui plaît

Cette année, le mois de mai a la particularité d’être parsemé de plusieurs jours fériés en semaine. Prétextant vouloir donner la possibilité à certains agents d’avoir un pont pour cette période, La Poste propose aux agents de poser soit des congés, soit des RC.

Ce qui, de prime abord, pourrait sembler une bonne initiative ne le sera pas pour tous. Car afin de permettre à certains d’obtenir un repos et pour pallier leurs absences, La Poste décide de mettre en place l’organisation type secteur (comme le samedi) ! Cette décision aura pour effet de faire emporter aux agents présents deux tournées au lieu d’une seule et ce pour une période de deux jours au moins.

[Lire le tract]

BSCC: les carrés PRO en pleine mutation

carrés PROLa Branche Service Courrier Colis se lance dans un projet de développement des Carrés PRO dans les PPDC.

Jusqu’alors, il était possible pour un particulier de se rendre dans un établissement courrier et d’y retirer une lettre recommandée ou un colis avisé par le facteur. A partir du 15 mars et pour une bascule progressive prévue jusqu’à fin juin, ces espaces ne seront désormais dédiés qu’aux professionnels. Lifting des locaux, formation des personnels, merchandising ciblé, et hop, le pro se sentira vraiment chez lui dans un espace commercial où il sera véritablement prioritaire ! Fini la file d’attente derrière un particulier mécontent.

Les agents du courrier bénéficieront des mêmes outils que ceux du Réseau, auront les mêmes responsabilités qu’un Chargé de Clientèle et répondront à l’appellation : Chargé de Clientèle Espace Pro. Oui, là pour le coup, ce n’est pas très original.

FO Com s’interroge toutefois sur les conséquences de ce plan de développement car à terme et compte-tenu de la baisse probable de fréquentation, ces Carrés Pro nouvelle génération pourraient fermer, puisqu’insuffisamment rentables. Les positions de travail concernées, seraient donc supprimées sur l’autel des futures réorganisations. Il faut aussi souligner que la plupart de ces positions de travail sont occupées par des personnes en situation de handicap ou de restrictions médicales. La fermeture des Carrés Pro entrainerait donc leur licenciement car il deviendrait impossible de les reclasser ailleurs.

Côté bureaux de poste, il va falloir s’interroger sur le dimensionnement des locaux (pour y stocker le flux de colis par exemple) et des horaires d’ouvertures pour accueillir les ex-clients particuliers des Carrés Pro. Quant au rebond commercial qu’espère tant l’entreprise, est-il sérieux de croire que le client pressé qui n’a qu’une idée en tête : retirer son courrier ou son colis, va être à l’écoute d’une proposition de souscription à un abonnement téléphonique, une assurance habitation ou un crédit à la consommation ?

FO Com ne peut être contre l’initiative d’accueillir le client au bon endroit. Toutefois, nous serons vigilant sur les réelles raisons du dispositif que La Poste veut mettre en place. Nous serons attentifs au maintien des collègues sur les positions de travail, ainsi qu’à leur formation et leurs bonnes conditions de travail.