Actualités/Tracts

PRIME D’ÉQUIPE 2020 – FO Com sort 10000 agents des oubliettes !

À compter de janvier 2020, tous les agents qui ne bénéficiaient pas de la prime d’équipe seront enfin intégrés au dispositif. Revendiquée depuis des années par FO, cette mesure concerne un peu plus de 10000 agents sur l’ensemble du territoire qui pourront percevoir jusqu’à 450 bruts maximum. Une paille !

[Lire le tract]

PRIME FACTEUR D’AVENIR 2020 – On approche du compte !

prime_faPour l’exercice 2020, La Poste versera 450 euros pour des objectifs atteints et jusqu’à 670 euros maximum pour des objectifs dépassés. Année après année, notre persévérance revendicative porte ses fruits.
LES CRITÈRES POUR TOUCHER LA PRIME

  • Trois critères nationaux (non encore définis à ce jour).
  • Deux critères locaux (critères à décider à la suite d’une concertation locale entre la direction et tous les agents concernés).
[Lire le tract]

LA GALÈRE des conditions de travail au Courrier

Que d’exemples à donner reflétant une politique de prévention indigne d’une entreprise telle que La Poste :

  • Mur de casiers « Prêt à Distribuer ».
  • ILOTS ramenant à des conditions de travail dignes d’un autre siècle (tri à même le sol…).
  • Pressions diverses et variées voire sanctions disciplinaires systématiques suite à un accident de travail.
  • Des préventeurs ignorés voire même sanctionnés (eux aussi !).
  • La multiplication d’agents en pleurs sur le lieu de travail.
[Lire le tract]

Fonctionnaires de La Poste – Évolution des grilles indiciaires avec effet rétroactif : les finances disent NON !

fonctionnairesLe Comité Technique National du 10septembre 2019 avait pour objet l’examen des décrets relatifs aux évolutions des corps de fonctionnaires de La Poste dans le cadre de la transposition du deuxième volet de PPCR (Parcours Professionnels Carrières Rémunérations) de la Fonction Publique…
À cette occasion, La Poste avait considéré comme acquis l’acceptation de la rétroactivité au 1er juillet 2019 de l’effet pécuniaire, par les ministères concernés.
Un emballement prématuré puisque l’effet rétroactif doit nécessairement être consigné par une loi.
En effet, malgré la demande de La Poste afin qu’un article de la loi de finances 2020 autorise ladite rétroactivité, un examen attentif du projet de loi de finances ne nous a pas permis de trouver ce fameux article…

[Lire le tract]