Actus Courrier – Colis

COLISSIMO : 100% d’activité externalisée, 0 postier

activité externaliséeUne nouveauté en ACP

Dans quelques mois, l’ACP Gennevilliers Port va transférer une partie de son trafic à Saint Denis (93) sur une barge fixe aménagée. Pourquoi une barge ? L’entreprise met en avant la pression immobilière et l’aspect environnemental pour valider ce choix insolite. Soit !

Il s’agit là d’une grande nouveauté ! Et même deux nouveautés : en effet, ce sera la première fois que Colissimo externalise la totalité de l’activité livraison.

C’est ce nouveau modèle que FO Com redoute. Jusqu’à présent, Colissimo sous-traitait la préparation et la livraison du dernier kilomètre depuis nos ACP. Aujourd’hui c’est l’ensemble de la chaîne de livraison qui est externalisée pour ce site. FO Com craint que ce modèle se généralise avec, cette fois-ci, un impact réel sur l’emploi des postiers.

Aujourd’hui, FO dénonce à nouveau un mauvais coup pour l’emploi. Nous serons attentifs à l’évolution de ce genre de projet et des conséquences sur les personnels.

Préavis de grève : qu’en est-il ?

Préavis de grève

Dans certains établissements Courrier, les initiatives les plus farfelues poussent comme la mauvaise herbe.

Çà et là, des directeurs d’établissements créent des ETC à destination des facteurs pour leur demander de prévenir la veille s’ils ont l’intention de faire grève, ou de téléphoner avant leur prise de service. Bientôt on va demander aux facteurs sur quel préavis ils font grève !

Un petit rappel juridique s’avère utile pour couper l’herbe sous le pied de ces zélés pourfendeurs du droit de grève : seuls les agents de certains secteurs d’activité définis par la loi doivent obligatoirement se déclarer grévistes ou non avant le début de la grève : cela concerne principalement le secteur du transport de personnes.

Alors, NON ! Il n’y a aucune obligation à prévenir son établissement de son intention de suivre ou pas un préavis de grève.

Il n’est en revanche pas interdit de rappeler que l’Institut du Groupe La Poste (ex-Institut du Management) propose d’excellentes formations sur les relations sociales offertes à tous les managers désireux d’enrichir leurs connaissances et leurs pratiques en droit social.

La Poste revoit sa copie pour la distribution des plis électoraux

plis électoraux

  • Le délai de prévenance est supprimé.
  • Les postiers qui reviennent sur un jour de repos seront soit payés en heures supplémentaires, soit ces heures seront rendues, et ce, au choix du postier.
  • Les postiers qui seront sollicités pour revenir sur un jour de repos pour la distribution des plis des seconds tours de scrutin, qu’il s’agisse du jeudi, du vendredi ou du samedi, bénéficieront d’une prime forfaitaire de 15 € brut/jour.

FO demande le doublement des heures de dépassement réalisées dans le cadre des élections pour tous les préparateurs et distributeurs. FO Com revendique également une prime supplémentaire par tour d’élection pour chacun ayant participé à la distribution et à la préparation des plis électoraux.

Évolution du Service Universel Postal

Service Universel PostalTitulaire de quartier : FO Com avait raison !

Lors de la Commission du Dialogue Social à La Poste (CDSP) du 3 février 2022, La Poste a présenté les résultats d’une enquête effectuée auprès d’un large panel de clients sur l’évolution du Service Universel Postal. Cette étude qui s’est déroulée sur une période s’étalant de 2019 à 2021 a recueilli les avis de 22 000 personnes.

Parmi les nombreuses questions qui leur ont été posées sur le thème des services attendus, une réponse claire et sans ambiguïté émerge :

  • Pour plus de 80% des personnes interrogées, c’est le passage d’un même agent tous les jours qui est plébiscité.

Depuis des années FO Com défend la notion de titulaire de quartier que La Poste a tenté d’attaquer à maintes reprises, plus ou moins sournoisement…

Au vu de la demande exprimée par nos clients, il apparaît évident que FO Com est dans le vrai et continuera d’exiger : Un facteur = une tournée!

 

Distribution des plis électoraux

plis électorauxLa Poste commence à s’enliser autour de la distribution des plis électoraux.

Face à cette situation, FO Com réitère ses revendications :

  • Pas de sécabilité durant toute la période concernée par la distribution des plis.
  • Veiller à la séparation des chantiers (lorsque cela est possible) : journée normale de distribution, et, au retour de tournée, mise en place du tri des plis électoraux. Et, dans cet intervalle, un repas doit être offert par La Poste. Répéter cette organisation pour chaque jour concerné.
  • Toutes les heures effectuées pour la distribution doivent être rémunérées en heures supplémentaires.
  • Dans le cas où la distribution serait effectuée le samedi, toutes les heures supplémentaires doivent être majorées à 100 %.
  • Pour les agents qui accepteraient un retour le samedi, les heures supplémentaires doivent être majorées à 100 % plus le rendu du jour normalement non travaillé.
  • La majoration de toutes les heures supplémentaires concernant la distribution des plis pour le second tour.
  • Pas de mise en place de nouveaux projets d’organisations durant la période.
  • Mise en application de mesures spécifiques pour les métiers du traitement et paiement des heures supplémentaires pour écoulement de la charge.

FO Com demande à La Poste de prendre toutes les mesures pour compenser à leur juste valeur les efforts fournis par tous les postiers pour le bon déroulement de la distribution des plis électoraux.