Actualités

Attention danger ! Au courrier, la productivité passe avant la santé !

productivitéLa nouvelle organisation de la distribution du Courrier présentée par La Poste n’est pas un simple ajustement provisoire pour répondre aux exigences de la crise sanitaire. C’est une  véritable réorganisation à l’échelle nationale qui, non seulement s’inscrit dans un objectif de gains de productivité, mais ne respecte pas les préconisations gouvernementales liées au dé-confinement.

 On atteint le niveau zéro en matière de dialogue social. Ni négociation, ni concertation, ni écoute et La Poste se permet de faire croire à la co-construction  avec les organisations syndicales : Gonflé le staff de la direction du courrier, mais là ou il y a de la gêne, y a pas de plaisir !

FO Com a bien tenté d’argumenter pour répondre à la fois à la nécessité de la reprise progressive de l’activité et à la mise en place des mesures impératives de santé et sécurité. Nos interlocuteurs atteints de surdité n’ont pas abordé le fond des problèmes et sur la forme ils ont fait preuve d’un mépris rare. Les finances auraient-elles pris la première place devant la protection des postiers ?

Après le 11 mai, dé-confinement ne veut pas dire retour à la normal. Notre principale revendication reste et restera la santé et la sécurité des postiers. FO Com claque donc la porte à la parodie en cours et laisse La Poste à son monologue ! [Lire la déclaration préalable FO Com]

 

Prolongation de la demande et utilisation du Chèque-Culture

Chèque-CultureSuite à des difficultés sur la production des Chèques-Culture, la date limite de demande de la première vague du Chèque-Culture est prolongée à une date ultérieure. Celle-ci était initialement prévue jusqu’au 15 avril.

Il est possible, pour celles et ceux qui ne l’auraient pas encore fait, d’effectuer votre demande au titre de la première vague. Autre information : la date d’envoi des Chèques-Culture aux postiers prévue en juin sera également repoussée.

Vous n’avez pas encore commandé votre Chèque-Culture d’une valeur de 25 euros, rendez-vous sur l’Espace activités sociales : https://slc.portail-malin.com/web/chequeCulture?execution=e1s1

Pour rappel, cette prestation permet de régler l’achat de produits culturels dans de grandes enseignes comme FNAC, Cultura, etc, mais aussi pour des loisirs, visites de musées et de châteaux. Pour être éligible, les postiers devront être en activité au moment de la demande et avoir un indice brut ≤ à 557 ou un Salaire Brut Annuel (SBA) ≤ à 26 541,65 €.

Les Chèques-Culture dont la date de validité arrivait à échéance le 30 avril pourront être utilisés jusqu’au 31 juillet 2020, sans échange préalable. Pour les personnes qui auraient des difficultés, n’hésitez pas à les faire remonter auprès de FO Communication ou de la DNAS en contactant la ligne des Activités Sociales : 0800 000 505. Horaires provisoires : 9h-12h et 14h-17h.

Congés 2020, La Poste impose le flou…

Congés 2020Concernant les congés 2020, La Poste reste dans le flou. Et quand c’est flou, attention au loup !

La nature est faite ainsi : sans cadre national, quelque soit le sujet, l’humain est créatif. Nous en avons fait l’expérience sur le sujet des congés avec des pseudos notes, des textes … créés de toutes pièces en absence de directives nationales. FO a depuis le début alerté la Direction de La Poste de la nécessité d’un cadre national. C’est chose faite avec une note sortie le 20 avril à destination des managers qui concerne la période du 20 avril au 31 mai 2020 et ne concerne que les « fonctionnels ».

Il faut retenir qu’aucun congé ne sera imposé. Cette note, pas assez explicite, peut faire craindre,  malgré tout, une pression managériale sur le personnel. La décision prise par l’agent de prendre ou non des congés ne peut se faire que sur la base du volontariat.

Ne restez pas avec des interrogations ou des inquiétudes, rapprochez vous de nos militants FO !

La dernière fiction sur TF1

TF1Les experts en rien et les spécialistes en tout…A moins que ce ne soit le contraire !

On pourrait penser qu’en démocratie, l’information est pesée, vérifiée et donc fiable, ainsi le « quatrième pouvoir » consoliderait l’ensemble de l’édifice.  Et bien c’est sans compter sur quelques analystes de courbes, de graphiques et de diagnostics, véritables « aficionados » de la commode pensée, puisqu’au service de ceux qui ont tout au détriment de ceux qui n’ont rien.

Ce sont les mêmes qui, il n’y a pas si longtemps (juste avant le covid-19), venaient nous expliquer que le SMIC était trop haut, qu’il fallait travailler plus et accepter la précarité pour nos emplois. La réalité de la pandémie les oblige à modifier, à la marge, ce qui leur tient lieu de discours, c’est ainsi que les postières et postiers se voient attirer les foudres de ces soi-disant « sachants ». Facteurs et guichetiers seraient donc trop récalcitrants à mettre leur vie en danger pour livrer le dernier article à la mode ou le dernier gadget branché !

Et pourtant, dans le même temps, tout le monde s’accorde à dire que le confinement c’est le « meilleur médicament » pour combattre le virus.

Ne leur en déplaise, et malgré leurs insultes, les salariés et fonctionnaires de La Poste ne sont pas des fainéants mais bien des travailleurs conscients de leurs missions et de leur rôle essentiel dans la vie économique de la Nation. Aujourd’hui, ils pallient aux remplacements de leurs collègues malades, travaillent la boule au ventre, trop souvent sans protection et dans des conditions difficiles. Dans ce contexte de crise sanitaire, ils font au mieux.

Oui manifestement La Poste, au début du confinement, n’a pas mesuré la gravité de la crise il y a eu des cafouillages, des retards à l’allumage, des décisions malheureuses et des organisations inadaptées. Force Ouvrière Communication  est là pour en témoigner, nous qui avons dénoncé et dénonçons encore les incohérences. Mais de là à lancer l’anathème contre l’entreprise publique et ses agents, c’est franchir le pas qui conduit, en ces circonstances à l’inconscience et aux mensonges.

Espérons que cette dérive de TF1 ne concerne qu’une minorité de sa rédaction. En attendant changeons de chaîne !

Aides Logement aux postiers : le point sur la continuité du traitement de vos dossiers

Aides LogementLes services « Logement » étant réduits, FO Com fait le point pour vous informer.

Dossiers d’aides au logement pour les postiers « nouveaux embauchés » (ALIF, ALP ET ALOM) :

Il existe des aides au logement pour les postiers débutants. Propriétaire ou locataire, selon votre grade et votre lieu de résidence, il faut formuler votre demande d’aide dans les 24 mois suivant votre embauche en CDI à La Poste. Vous voulez effectuer une demande ? Cliquez ici https://www.portail-malin.com/catalogue/logement/traitement-des-dossiers-alif-alp-et-alom_d00.html

Si vous avez déposé votre demande avant le 16 mars 2020, votre dossier a été traité ou est en attente de pièces complémentaires. Pour toutes les demandes effectuées après le 16 mars, le traitement de votre dossier sera plus long qu’habituellement.

Logement social :

  • Dans une situation d’urgence, sans logement ? Contactez par mail le service « Hébergement » à hebergement@laposte.fr et rapprochez vous de votre assistant social de La Poste.
  • Demandeur de logement ? Votre dossier reste actif mais les logements ne sont plus visitables.
  • En attente d’une réponse de la Commission d’Attribution de Logement ? Une réponse vous sera apportée directement par le bailleur, mais la prise du logement va être sûrement retardée.
  • En attente d’une aide Action Logement (loca-pass, mobili-jeune, visale, accession ou travaux) ? Le déblocage de fonds validés va être effectué prochainement.

Pour toutes questions non répertoriées et urgente, prenez contact par mail via service.logement@laposte.fr avec le Service Logement de La Poste.