Tracts 2019

Fonctionnaires de La Poste – Évolution des grilles indiciaires avec effet rétroactif : les finances disent NON !

fonc-uneLe Comité Technique National du 10septembre 2019 avait pour objet l’examen des décrets relatifs aux évolutions des corps de fonctionnaires de La Poste dans le cadre de la transposition du deuxième volet de PPCR (Parcours Professionnels Carrières Rémunérations) de la Fonction Publique…
À cette occasion, La Poste avait considéré comme acquis l’acceptation de la rétroactivité au 1er juillet 2019 de l’effet pécuniaire, par les ministères concernés.
Un emballement prématuré puisque l’effet rétroactif doit nécessairement être consigné par une loi.
En effet, malgré la demande de La Poste afin qu’un article de la loi de finances 2020 autorise ladite rétroactivité, un examen attentif du projet de loi de finances ne nous a pas permis de trouver ce fameux article…

[Lire le tract]

Le 5 décembre, Tous mobilisés contre la retraite par points

mobilisation_retraitesLa retraite par points , c’est demain une diminution programmée des retraites.
LE MÉCONTENTEMENT GRANDIT !
Que ce soit le personnel hospitalier ou des services publics, les pompiers, les avocats… la majorité des Français, actifs ou retraités, sont de plus en plus mécontents de leurs conditions de vie.
Depuis des mois, les promoteurs du projet de retraite par points tentent désespérément de désamorcer la grogne sociale qu’ils ont générée et qui grandit au fil des semaines.

[Lire le tract]

Docaposte BPO IS: des NAO à rallonge… Pour Rien !

Après 9 réunions de Négociations Annuelles Obligatoires depuis le mois de juin, la direction n’ose même pas transmettre de projet d’accord aux organisations syndicales, tellement leurs propositions financières sont ridicules…
La direction voulait gagner du temps, une nouvelle fois, alors que toutes les entreprises du groupe La Poste ont terminé leurs négociations en début d’année.

[Lire le tract]

Le ColiFOstier – Prime Colis 550 euros pour 2019

colifostier-prime-uneL’accord Colis du 11 octobre 2017 a été prolongé jusqu’au 10 octobre 2020.
Vous êtes ainsi quasiment assurés de toucher les 550 euros bruts cette année encore (200 euros payés en décembre et 350 euros payés en janvier).

[Lire le tract]