Tracts 2020

Social à La Poste: des nouveautés pour l’été!

social-mai-2020-qf-page-001

QUOTIENT FAMILIAL : revalorisation des tranches

À compter du 1er juillet, grâce à l’action de FO, les tranches du Quotient Familial sont revalorisées.

COUPS DE CŒURS VACANCES : lancement de l’opération « Vacances+ avec les associations de La Poste » !

La volonté du Conseil d’Orientation et de Gestion des Activités Sociales (COGAS) est de permettre à chaque postier de partir en vacances. Dans ce contexte particulier de crise sanitaire et pour mieux accompagner les postiers et leur famille, l’opération ≪ Vacances + avec les associations de La Poste ≫ comprend…

[Lire le tract]

L’improvisation en matière de télétravail doit cesser dans les CF et CFN

teletravail-cf-1

Pour ceux qui en doutaient, la crise sanitaire aura démontré la capacité des personnels à assurer les missions bancaires essentielles malgré la pandémie !

Une organisation d’exception qui a assez duré !

Avec le COVID, le télétravail est devenu « la recette organisationnelle » pour assurer l’activité dans l’urgence et dans quasiment tous les services : « out » le cadre légal imposant une présence au sein de l’entreprise et de l’équipe, « out » également les règles formalisées dans les accords.

[Lire le tract]

Journal des DAST du Réseau – Promotions reportées, la faute au confinement ?

dast-promotions-reporteees-mai-2020-page-001

Le confinement serait à l’origine du report de certaines promotions par RAP.

L’absence de concertation et d’information sur le sujet traduit, une fois encore, une sorte de carence dans la prise en compte des intérêts des postières et des postiers. Et pour cause, ces décisions ne sont pas sans conséquences pour nombre d’entre eux (gains sur traitement ou salaire retardés, départ en retraite différé…).

[Lire le tract]

L’ actu du CA – Résultats des comptes du Groupe La Poste pour 2019 « C’était avant le virus ! »

actu-ca-mai-2020

Les résultats du Groupe La Poste pour l’année 2019 ont été présentés en séance plénière du conseil d’administration, le 27 février 2020.

Tous les experts le prédisent, la crise sanitaire va provoquer une crise économique sans précédent, et il n’est pas besoin d’être devin pour affirmer que les résultats de La Poste 2020 ne seront pas ceux prévus initialement au budget. En attendant, et pour se rappeler le monde d’avant, les chiffres 2019 traduisent la réalité du fonctionnement de notre entreprise publique. Ils doivent être analysés comme les autres années, d’autant plus qu’ils serviront de référence pour évaluer l’impact du COVID 19 sur l’année 2020, voire plus loin encore…

Le chiffre d’affaires total du Groupe passe de 24 699 millions d’euros à 25 983 millions d’euros, soit une augmentation significative de plus 5,2 %. Cette progression doit néanmoins être relativisée au regard de l’importance de la croissance externe (achat de sociétés) qui représente 730 M€ sur les 1 284 M€ d’amélioration du chiffre d’affaires. La dette nette augmente de 500 M€ pour atteindre 6 462 M€, celle-ci est désormais calculée suivant les nouvelles normes IFRS16.

Les bénéfices (le résultat d’exploitation ou REX) pour 2019 restent sensiblement au même niveau que l’année précédente 889 M€ au lieu de 892 M€.

A noter : l’amélioration de la trésorerie qui passe de 9 M€ à 223 M€. Si cette progression de 2334 % est spectaculaire, l’honnêteté impose de dire que les modalités de calcul de la trésorerie du Groupe ont été modifiées !

La désensibilisation du chiffre d’affaires du Groupe par rapport à celui du courrier s’accélèrera en 2020 avec l’arrivée de la CNP. En 2020, le courrier traditionnel ne représentera plus que 19,8 % du chiffre d’affaire total contre 25,6 % en 2019.

[Lire l’actu du CA]