FO dans l’action

Grève à l’ATM de Brie Comte Robert le 1er février

Grève à l'ATMComme nous l’écrivions dans un précédent article (http://www.focom-laposte.fr/1er-fevrier-greve-atm-de-brie-comte-robert/) , les agents de l’ATM de Brie Comte Robert avaient décidé d’une journée de grève le 1er février.

Suite à l’échec des négociations, l’intersyndicale a décidé de maintenir la grève [Lire notre communiqué commun FO SUD CGT].

Celle-ci a eu lieu aujourd’hui et a rencontré un franc succès : 75% des agents techniciens ont été gréviste ! Une belle réussite qui montre la détermination des agents de la DSEM de l’ATM de Brie Comte Robert.

L’intersyndicale va se réunir de nouveau pour décider de la suite du mouvement afin d’obtenir gain de cause !

Fermeture de bureau annoncée : vers un conflit ?

FermetureEn pleine crise sanitaire, La Poste annonce la couleur : fermeture …

… et non de « transformation » comme La Poste a l’habitude de communiquer.

Le bureau de poste Rezé Principal (44) va fermer au profit des Relais Poste Urbains et du bureau de Rezé Pont Rousseau, bureau sans agent. Aujourd’hui, quatre guichets bancaires assurent retraits et versements. Avec cette fermeture annoncée, les clients devront se déplacer  pour effectuer la majorité des opérations bancaires, seul un îlot bancaire les effectuera à Rezé Château. [ Voir article de presse France Bleu ]

Dans une période de crise sanitaire où les déplacements doivent être limités, ou les services de proximité sont mis en avant, il est mal venu de diminuer la présence postale. Le service public doit être préservé, FO Com le revendique !

Le syndicat FO Com 44 dépose un préavis de grève illimité le jeudi 4 février 2021 afin de s’opposer à la fermeture de ce bureau, au transfert de l’activité bancaire sur un seul bureau, à l’utilisation de smartéo comme seule position de travail sur le futur bureau de Rezé Pont-Rousseau … [Lire le préavis de grève]

La Fédération FO Com soutient les agents de ce bureau, ainsi que son équipe locale !

Le 1er février, tous en grève à l’ ATM (Agence Territoriale de Maintenance) de Brie Comte Robert

en_greveLe 21 janvier dernier, les agents de la DSEM (Direction du Support et de la Maintenance) de l’ ATM de Brie Comte Robert se sont réunis avec, entre autre, leurs représentants FO pour débattre de la non attribution de leurs primes. Il s’agit de la prime COVID et de la prime de mobilité suite à la fermeture des ATM de Chennevières, Lisses et Vaux le Pénil.

Malgré nos demandes, présentations d’arguments et divers entretiens, la direction refuse toute avancée sur ces sujets. Prenant leurs responsabilités, les agents présents ont décidé d’une journée de grève le 1er Février. Et si nécessaire, ils sont déterminés à entamer d’autres actions si la direction persiste dans son refus de rétablir leurs droits.

FO Com, au cœur des négociations et au côté des agents, soutient cette action et ces initiatives et mettra en œuvre tous les moyens afin d’obtenir gain de cause.

Vous trouverez [ici] notre préavis de grève.

Cette réunion a eu lieu à l’extérieur pour répondre à toutes les précautions sanitaires.

Élection CA: FO 3ème organisation syndicale à La Poste !

131032916_1362034444189771_5032357748700489467_nAvec 19 688 voix, soit 19,29 % des suffrages valablement exprimés  FO passe de 4ème à  3ème organisation à La Poste.

L’élection des représentants du personnel au CA s’est déroulée cette année dans un contexte atypique entre crise sanitaire et peak période. Nous avons vécu une campagne « hors norme » avec visites de sites limitées et télétravail  de crise, tout cela n’a pas facilité le contact direct avec les personnels de La Poste ou des filiales.

Merci aux militants, adhérents, sympathisants, et l’ensemble des électeurs pour leur participation et leur soutien au syndicalisme Force Ouvrière.

Renforcée par votre confiance renouvelée, Force Ouvrière va pouvoir continuer à siéger au Conseil d’Administration de La Poste. Pendant les cinq années à venir, Isabelle Fleurence administratrice défendra les intérêts des postières et postiers, comme des salariées et salariés des filiales.

Votre vote l’engage à porter votre voix, vos revendications et à donner la priorité à l’humain dans toutes les décisions du CA auxquelles elle sera appelée à se prononcer.

Encore merci à toutes et tous !

Grève des postiers en Guadeloupe : La Poste obligée de revoir sa copie

guadeloupeSuite à un conflit social réunissant environ 600 postiers Guadeloupéens autour d’un piquet de grève qui aura duré 5 jours, La Poste a bien été obligée d’entendre les revendications clamées !

L’élément déclencheur commence en septembre 2019, où le dialogue social entre la Direction Régionale et organisations syndicales fût rompu, ces derniers contestant la méthode d’un projet de réorganisation. Depuis 2 ans, un cahier revendicatif comportant plus de 20 points – notamment sur les sujets de l’emploi, de la qualité de vie au travail – n’a trouvé aucun écho auprès des dirigeants de La Poste. Les postiers réunis autour de l’intersyndicale FO Com, CGT, SUD et CFTC se sont donc mobilisés autour des ces revendications.

Plusieurs heures de négociations ont été nécessaires pour qu’un protocole de fin de conflit puisse voir le jour. Les grévistes ont obtenu satisfaction sur 10 thèmes de leurs revendications. L’accord prévoit entre autres la création immédiate d’une centaine de postes en CDI pour une grande majorité et l’arrêt des recrutements en intérim,  le maintien des bureaux de poste de plein exercice et l’interruption des réorganisations pendant 6 mois, la formation des postiers pour développer leurs compétences et la fin des pressions managériales.

FO Com se félicite de la forte mobilisation des postiers de la Guadeloupe, ayant contraint La Poste de revenir à la table des négociations pour répondre aux revendications déposées depuis plusieurs mois afin de stopper la souffrance au travail qu’elle a engendré suite à sa politique de « rouleau compresseur ».