FO dans l’action

La grève à Chelles a payé !

chellesDu lundi 21 au vendredi 25 janvier 2019, 90% des factrices et facteurs de la PDC de Chelles (77) étaient en grève, soutenus localement par FO et la CGT.

Cette grève faisait suite à l’annonce d’un nouveau projet de réorganisation imposant une coupure méridienne de 45 minutes pour tous les postiers ce qui leur faisait perdre les 20 minutes de pause. Les agents du site demandaient le maintien des horaires actuels et le recrutement d’au moins 3 CDI.

Grâce à leur action et à leur détermination lors des négociations, les agents et leurs représentants syndicaux ont obtenu :

  • la création d’un îlot de 6 à 8 facteurs sur la commune de Vaires sur Marne (de 8h30 à 15h30 avec coupure méridienne de 45 minutes) sans affectation obligatoire pour les agents de Chelles
  • La présentation du scénario du régime de travail actuel (38h11) sans coupure méridienne
  • Le calcul au réel des travaux de préparation des tournées
  • Le comblement de trois positions de travail par l’embauche d’un CDI, par une mobilité suite à un appel à candidature, et par l’arrivée d’un FSE (Facteur Service Expert).

La fédération FO Com félicite les factrices et facteurs de Chelles, ainsi que les représentants FO locaux, pour cette action qui a permis l’amélioration de leurs conditions de travail.

Soutien aux grévistes de Chelles

chellesDepuis le 21 janvier 2019, 90% des factrices et facteurs de Chelles (77) sont en grève, soutenu localement par FO et la CGT. Cette grève fait suite à l’annonce d’un nouveau projet de réorganisation imposant une coupure méridienne de 45 minutes pour tous les postiers. La coupure méridienne permet ainsi à La Poste de retirer la pause de 20 minutes à laquelle les facteurs peuvent prétendre en vacation complète.

Cette nouvelle organisation va immanquablement détériorer les conditions de travail des agents mais, aussi, nuire à leur santé. Elle va également impacter l’organisation de la vie personnelle, notamment la prolongation des heures de garde des enfants en bas âge, et donc induire un impact financier sur chacun.

La Poste reste sourde aux alertes faites par les syndicats sur les risques d’accidents du fait du temps passé à la conduite ou sur un vélo ; sur la détérioration de la santé de nos collègues… C’est pourquoi les agents de Chelles sont en grève et demande le maintien des horaires actuels et le recrutement d’au moins 3 CDI

La fédération FO Com apporte son soutien aux factrices et facteurs de Chelles, ainsi qu’aux représentants FO locaux. FO exige de La Poste de répondre positivement aux revendications des agents.

FO remercie tous les électeurs !

MarcheVous êtes 147.624 postiers sur 202.104 inscrits à avoir participé aux élections professionnelles du 3 au 6 décembre 2018, soit 73.04%.

Au Comité Technique National (CTN), FO garde ses trois sièges avec 18.48% (22.33% à LBP, 20.85% au Siège, 19.73% au Réseau et 17.24% au Courrier/Colis).

La CGT comptabilise 24.8%, la CFDT 24,76% et SUD 18.84%.

FO remercie tous les électeurs d’avoir participé aux élections professionnelles.

La Fédération remercie ses représentants locaux pour tout le travail réalisé quotidiennement sur le terrain. Le travail n’est pas terminé ; la défense de vos droits est la priorité de FO.

En Picardie, les feuilles se ramassent à la pelle

pelllllllllllllllll2Cela pourrait prêter à sourire, si nous étions un 1er avril, ou dans une cour de récréation, sauf que ceci a lieu dans un bureau de poste de Picardie. Ainsi sans que cela heurte sa hiérarchie, un Directeur a employé un procédé inexcusable!

Voulant stigmatiser son personnel, ce Directeur de secteur s’est autorisé à accrocher une petite pelle à neige d’enfant sur laquelle il a collé des étiquettes estampillées « La Poste » pour établir un barème de châtiment allant de 3 coups à 150 coups de pelle. Ces « sévices » sanctionneraient les « défauts » et les résultats « nuls ». Et pour combler une forme de très mauvais goût, une annotation sur la partie basse du manche précise « Toute dégradation de la pelle est à la charge du contrevenant… (la Direction). »

Malgré les interventions de FO, la Direction Régionale de La Poste ne fait rien. C’est inadmissible et impardonnable ! Dans cet établissement, les agents vivent déjà très mal depuis de longs mois un management  inapproprié (arrêts de travail « à la pelle »).

FO condamne cette méthode avilissante et exige que les collègues de ce secteur soient traités avec dignité et respect. Cela doit conduire à des actions concrètes, visibles pour ce personnel, afin que ce type de méthode répréhensible soit éradiqué.