Archives: BGPN

BGPN – À quoi servent les cadres d’organisations mis en place sur les secteurs?

Les cadres d’organisations définissant les horaires des agents de la BGPN, via un nombre de positions de travail avec les horaires journaliers de chaque position, sont mis en place sur les secteurs. Tout ceci grâce à la méthode de conduite du changement que nous défendons depuis plusieurs années.

Celle-ci permet des rencontres et des échanges avec les organisations syndicales dans le but d’apporter les meilleures solutions pour les employés des bureaux de Poste.

Pour en savoir plus [Lire le tract]

BGPN – En matière de congés, il y a des règles et des consignes

Chaque année c’est la même rengaine ! Vous êtes invités, pour ne pas dire sommés, de poser la totalité de vos congés annuels avant le 31 décembre pour éviter d’alourdir la « dette sociale ». 

Alors que cette année, les vacances de Noël s’étalent du 23 décembre 2023 au 7 janvier 2024, FO Com, dès le mois de mai a demandé à la DRH Groupe de bien veiller à ce que les postiers puissent poser les CA 2023 la 1ère semaine de janvier. 

Pour en savoir plus, [Lire le tract]

BGPN – Affichage à tout prix! Ne pas succomber au chant des sirènes

À tous les niveaux de La Poste, le suivi des résultats est capital

Bien que Polaris affiche régulièrement la production, les managers exigent la plupart du temps d’en avoir connaissance à l’instant T. Alors, ce peut être parfois la porte ouverte aux annonces approximatives. Il ne faut pas afficher « zéro » au risque de passer pour un mauvais élève. Et tant pis si le postier se met en danger, l’essentiel étant de ne pas vivre un moment « inconfortable » lors de l’annonce des chiffres réalisés. Certaines pratiques « borderline » peuvent aussi voir le jour ça et là pour éviter de se situer dans le flop.

Pour en savoir plus, [Lire le tract]

BGPN – Accord « une organisation en bureau de poste adaptée aux attentes des postiers et des clients »

Un camouflet pour La Poste !

Fait rarissime, La Poste n’obtient pas la signature permettant de rendre valide cet accord. En effet, il aurait fallu qu’il soit signé par une ou plusieurs organisations syndicales ayant recueilli au total au moins 30 % des suffrages exprimés lors des dernières élections professionnelles.

Ce n’est pas le cas. Grâce à l’intersyndicale qui a réuni l’ensemble des OS (ou presque), La Poste a dû revoir plusieurs fois sa copie. Un an de négociations pour aboutir à un texte qui malgré les améliorations ne pouvait être approuvé par FO Com.

Pour en savoir plus, [Lire le tract]

Accords BGPN : nouvelle prolongation

Accords BGPNDepuis le 31 décembre 2021, La Poste ne cesse de reconduire certaines mesures issues des accords BGPN « Chargé de Clientèle », « Chargé de Clientèle Remplaçant » et « Bureaux à Priorité Sociétale ». FO Com avait apposé sa signature sur ces 3 accords jugeant que le résultat des négociations permettait aux postiers d’obtenir des garanties et des avantages intéressants.

Cette nouvelle prolongation s’appliquera jusqu’au 15 septembre 2023.

Alors qu’il y a plus d’un an nous a été présentée la 1ère version de l’accord « Une organisation en Bureau de Poste adaptée aux attentes des postiers et clients », cette énième reconduction démontre bien que l’entreprise se retrouve embourbée face au front syndical.

Aujourd’hui, quelque soit la branche concernée, La Poste se retranche trop souvent derrière les difficultés économiques pour justifier la régression des acquis du passé. Pour FO Com, les postiers doivent trouver motivation et intérêt dans leur travail. Les avantages offerts par les accords doivent être un moyen d’améliorer leur quotidien ainsi que leurs conditions de travail. Cette évidence ne peut pas être perdue de vue.