Actualités

FO et l’OIT contre les violences au travail !

arton10552-664e1La 190ème convention de l’OIT  (Organisation Internationale du Travail) a eu pour sujet la lutte contre les violences et harcèlement dans le monde du travail.

FO se félicite des décisions prises lors de cette convention qui assurent à chaque travailleur le droit à un travail sûr et exempt de toute forme de violence et de la mise en place d’un instrument apportant protection aux victimes.

C’est une avancée historique pour les femmes, l’égalité du genre ayant une place prépondérante dans l’instrument (rappelons que dans le monde, les femmes sont les plus touchées par les violences au travail). Mais l’accompagnement n’est pas lié exclusivement au lieu même du travail, la violence lors des trajets, dans les espaces de repos, dans les vestiaires ainsi que l’impact des violences domestiques sont prises en compte.

Ayant une couverture des plus larges, cet instrument protège également les stagiaires, les demandeurs d’emploi, les bénévoles… C’est une démarche novatrice affirmant que le monde du travail ne s’arrête pas au lieu du travail.

FO demande à la France de mettre en place cet instrument le plus rapidement possible afin de faire face à toutes les formes de violences connues dans le monde du travail et au-delà !

Mariage entre La Banque Postale et CNP…

L’AMF (Autorité des Marchés Financiers) vient de donner son accord pour que La Banque Postale puisse prendre le contrôle de la CNP (Caisse Nationale de Prévoyance) sans recourir à une offre publique d’achat (OPA). Cette étape était cruciale pour la poursuite du mariage Poste/ CNP.

FO avait, dès l’annonce de cet éventuel mariage, considéré que la création d’une « banque-assurance » était une opportunité économique pour La Poste. Il faut cependant rappeler que cette opportunité ne pourra être un atout que si La Poste reste 100% publique avec le maintien de ses missions de service public. FO reste également très attentive et vigilante quant à l’avenir des personnels, la pérennité  de leur emploi et leurs conditions de travail.

Activités Sociales à La Poste : FO vote favorablement la nouvelle politique quadriennale!

Le Conseil d’Orientation et de Gestion des Activités Sociales de La Poste (COGAS) s’est tenu le 27 juin 2019. Les sujets à l’ordre du jour étaient de la plus haute importance, puisque nous devions nous prononcer sur les orientations et la stratégie concernant les activités sociales de l’entreprise pour les quatre prochaines années.

FO Com réaffirme sa volonté de faire de l’action sociale à La Poste un axe essentiel au service de nos collègues postières et postiers, tant du point de vue du pouvoir d’achat, que du bien-être de chacun et de la conciliation vie privée/vie professionnelle. En tant qu’acteur responsable, notamment au travers de notre Vice-présidence du COGAS, FO Com a agit avec détermination dans la définition de la politique quadriennale 2019-2022, portant nos valeurs de solidarité et d’engagement collectif.

FO Com engage des axes prioritaires de réflexion pour la mandature 2019-2022:

  • Faciliter l’accès aux prestations tant en terme de délai, d’information, de processus de demande ;
  • Intégrer un volet « Restauration » en amont de chaque réorganisation ;
  • Réviser les indices et les quotients familiaux, permettant l’éligibilité aux différents niveaux d’aides ;
  • Améliorer les prestations sur les aides aux voyages et aux vacances, la billetterie, le prêt étudiant, l’aide aux aidants familiaux, etc ;
  • Développer les aides aux étudiants enfants de postiers ;
  • Obtenir des solutions tenant compte des spécificités locales et de l’éloignement, notamment pour nos collègues des DOM ;
  • Associer les associations de La Poste au développement des prestations en faveur des agents.

Lors de la précédente mandature, de nombreuses avancées ont pu voir le jour grâce à notre pugnacité! FO Com entend bien poursuivre dans cette dynamique afin que les activités sociales puissent être de qualité et à destination de l’ensemble du personnel!

Quand les MSAP deviennent des Maisons France Services…

image msapSi développer les Maisons de Services au Public (MSAP) et leurs activités est au cœur du sujet, FO Com rappelle qu’elle combattra toute implantation de « Maisons France Services » qui se ferait au détriment du réseau postal existant!

Aujourd’hui,  nous comptabilisons 501 MSAP et, peut-être demain sous l’appellation « Maisons France Services » avec de nouveaux partenaires, leur nombre devrait s’accroître rapidement côté Poste avec 250 en plus. Globalisées avec celles gérées par l’État ou encore les associations, cela représenterait quelques 2000 maisons à destination des usagers. Pour l’ensemble des acteurs, l’aide est de 30000€ par an.

Pour FO Com, La Poste doit penser davantage au service aux usagers plutôt que « proposition commerciale » ! Les attendus des Chargés de Clientèle doivent, de ce fait, être moins tournés vers le commercial.

Les problématiques de moyens et de formations (notamment des remplaçants) sont à résoudre le plus rapidement possible si on ne veut pas mettre à mal, encore une fois, un projet sensé rendre un service de qualité aux usagers.

FO Com revendique qu’il y ait une reconnaissance vis-à-vis des agents au regard de cette nouvelle montée en compétence. Et par montée en compétence, nous pointons du doigt plus particulièrement la formation au numérique. Tous les Chargés de Clientèle devront être formés en 2019, condition indispensable au regard des évolutions.