Actualités

La Banque Postale : changement des horaires dans les centres financiers

Il y a un peu plus d’un an, la banque, filiale de La Poste, lance le programme de réorganisation Excello (2016-2020). Elle avait alors fixé les lignes de la transformation qui vont chambouler l’organisation des centres financiers, ces derniers jouant le rôle d’usines de traitement des opérations bancaires (c’est-à-dire le « back-office »).

La Banque Postale s’attaque maintenant au sujet des horaires de travail de ses équipes.

Lire la suite »

Risques de burn-out à la DSI de la Branche Service-Courrier-Colis !

Le burn-out gagne la Direction du Système d’Information (DSI) de la Branche Services-Courrier-Colis de La Poste. Selon une expertise, 18% des postiers de cette Direction, répondant à l’enquête de Technologia sont exposés au risque de burn-out. Cette saturation fait suite à la restructuration de la DSI de la Branche Services-Courrier-Colis. Elle a été initiée en 2014. C’est une réorganisation inachevée avec des changements de repères et d’interlocuteurs, des activités transférées ou en cours de transfert. Et de surcroît, elle n’a jamais été bouclée !

Lire la suite »

Encore des suppressions d’emplois et une forte dégradation des conditions de travail à La Poste du Havre !

« demain le 15 septembre à 10h au Havre, un cortège spécial Postiers en colère du Havre sera dans la manifestation contre la loi Travail »
« demain le 15 septembre à 10h au Havre, un cortège spécial Postiers en colère du Havre sera dans la manifestation contre la loi Travail »

Pour lutter contre cette réorganisation destructrice d’emplois, FO Com et deux autres syndicats se mobilisent à la plateforme de distribution du courrier sur le secteur du Havre-Aéroport et ont initié, le mardi 13 septembre 2016, une grève reconductible qui permet de dénoncer un nouveau plan de restructuration ! Cette énième réorganisation supprime sept emplois dont trois tournées de facteurs, ce qui dégrade, de nouveau, les conditions de travail : 90 % du personnel sont grévistes ! La Direction locale campe sur ses positions et refuse toute négociation. Les Facteurs de La Poste du Havre-Aéroport ont décidé de reconduire ce mouvement social jusqu’à samedi 17 septembre. Affaire à suivre…
Source :
France 3 – Haute normandie

Nancy : les guichetiers de La Poste craquent et font grève

À La Poste, les files interminables et les clashs avec les guichetiers ne relèvent pas de la légende urbaine. Surtout « pendant la semaine sociale », c’est-à-dire au moment du « versement des prestations CAF » explique François Vuitton, secrétaire départemental de FO La Poste.
Pour dénoncer une situation de « sous-effectif chronique » parmi les guichetiers de Nancy, le syndicat a appelé à la grève ce mardi 13 septembre 2016 dans les bureaux de la rue Saint-Jean, siège de la direction régionale, Commanderie, Blandan et Beauregard. Des établissements où les tensions avec les usagers (« insultes », « comportements agressifs de certains clients ») seraient récurrentes. Deux postes non pourvus sont toujours vacants. Et pour compliquer le tout, les établissements doivent aussi gérer le flux de la clientèle du bureau Nancy Stan en cours de rénovation.
Le mouvement a été très suivi : « 100 % du personnel titulaire est en grève y compris chez les conseillers bancaires », explique François Vuitton. « Seuls l’encadrement et le personnel intérimaire travaillent. Il n’y a que les automates, encore faut-il savoir s’en servir ». Les bureaux Blandan et Beauregard ont dû fermer leurs portes. Et dans les deux autres établissements ouverts (Saint-Jean et Commanderie), seule la remise des colis et des recommandés a pu être assurée. Un « coup de semonce » que le syndicat se dit prêt à répéter si les revendications n’étaient pas entendues.
La direction, qui s’est engagée à remplacer tous les « congés maladie » « en faisant appel à des intérimaires et des postiers en renfort », annonce la mise en place d’une nouvelle organisation fin octobre. Quant aux postes non pourvus, « un nouvel appel à candidature a été lancé ».

Source :
L’Est républicain du 13 septembre 2016

Défaillance du management de La Poste du Nord !

Même si les événements datent de février dernier et font la une de ces derniers jours, ce qui s’est produit à la plateforme de distribution du Courrier de Villeneuve d’Ascq dans le Nord demeure inadmissible et mérite un carton rouge en matière de prévoyance et de santé au travail.
Les faits : une factrice  en CDD, se remet très difficilement d’un AVC dont elle a été victime en février dernier à son travail. Souffrante, elle signale à sa hiérarchie sa situation et demande d’appeler les secours… malgré son alerte,  il aura fallu l’intervention d’un collègue et son insistance à reprocher à la hiérarchie, atteinte sûrement de léthargie, d’avoir minimisé la situation et d’avoir tardé à appeler les secours…soit plus de 2 heures après.
Au-delà des conséquences médicales pour la victime, cette carence dans le signalement de l’alerte auprès des services de soins est révélatrice d’une défaillance de management, mais qu’en plus l’agent qui a insisté pour que cette dernière agisse soit aujourd’hui ostracisé, est tout simplement inadmissible. Cela s’apparente plus à un règlement de comptes pour mieux cacher le manquement de certains à leur obligation de veiller à la santé des personnels dont ils en ont la charge. Membre du CHSCT, ce collègue demande la tenue d’un comité extraordinaire pour mise en danger de la vie d’autrui. Et c’est là que les ennuis commencent pour lui : suspendu de ses fonctions et en retrait de service, il pourrait être muté. Il sauve la vie d’une collègue et perd son travail ! Pire, le postier  fait 30 heures de garde à vue après une plainte de sa hiérarchie pour harcèlement.
Face à cette défaillance du management, la direction du Courrier de La Poste prétend que c’est un encadrant qui a alerté les secours… Parallèlement, la victime a porté plainte pour non-assistance à personne en danger. Et l’inspection du travail a saisi le procureur de la République de Lille.
Le recours à des CDD pressurisés au maximum devient hélas trop fréquent à La Poste, ce qui est une source de risques psychosociaux.
Pour FO, la santé de tous les postiers est une priorité. FO s’inquiète de la remise en cause des instances comme les CHSCT et de la diminution du rôle de la médecine du travail, conséquences de Loi Travail.