Ligne conseil bancaire

Accords concernant la Ligne Conseil Bancaire: votre avis compte!

Ligne Conseil BancaireFin 2020, les accords concernant la ligne conseil bancaire arrivent à échéance. Lors des discussions concernant ces accords, FO s’est investie afin de relayer les besoins, les difficultés et souhaits d’amélioration concernant les fonctions de conseil bancaire. C’est après de nombreux échanges, une argumentation bien construite, des remontées factuelles du terrain que nous avons décidé de les signer. Aujourd’hui, parce que ces textes représentent un socle sur lequel chacun peut s’appuyer pour faire respecter le plus possible de bonnes conditions de travail, FO en demande leur prolongation jusqu’à fin 2021. Retrouvez les accords[ici]

Depuis, les signatures, vos métiers ont évolué, les exigences de La Banque Postale également. Or nous sommes en constantes discussions avec La Poste. Notre objectif prioritaire est l’amélioration de vos conditions de travail.

C’est pourquoi, grâce au lien mis à votre disposition [ http://www.focom-laposte.fr/accords-concernant-ligne-conseil-bancaire/ ], nous vous invitons à donner votre avis, nous faire part de vos remarques, de vos difficultés, des incohérences que vous constatez. Ainsi les revendications que nous pourrons porter seront construites grâce à vous et pour vous.

Votre avis compte ! Accords concernant la Ligne Conseil Bancaire

Fin 2020, les accords concernant la ligne conseil bancaire arrivent à échéance. Lors des discussions concernant ces accords, FO s’est investie afin de relayer les besoins, les difficultés et souhaits d’amélioration concernant les fonctions de conseil bancaire. C’est après de nombreux échanges, une argumentation bien construite, des remontées factuelles du terrain que nous avons décidé de les signer. Aujourd’hui, parce que ces textes représentent un socle sur lequel chacun peut s’appuyer pour faire respecter le plus possible de bonnes conditions de travail, FO en demande leur prolongation jusqu’à fin 2021.

Depuis, les signatures, vos métiers ont évolué, les exigences de La Banque Postale également. Or nous sommes en constantes discussions avec La Poste. Notre objectif prioritaire est l’amélioration de vos conditions de travail. C’est pourquoi, grâce au lien mis à votre disposition ici, nous vous invitons à donner votre avis, nous faire part de vos remarques, de vos difficultés, des incohérences que vous constatez. Ainsi les revendications que nous pourrons porter seront construites grâce à vous et pour vous.

La Poste perd le fil…du Service public !

Service publicAvec des initiatives internes essentiellement centrées sur des actions commerciales « surfant » sur  l’opportunité de la crise sanitaire,  La Poste semble se jouer du Service public, de ses personnels et de ses clients…

Et pour exemples :

  • Téléphonie mobile : l’offre Confinement, spéciale séniors valable du 4 au 29 novembre.
  • Message du Directeur Général en charge du Réseau aux managers, essentiellement centré sur  la satisfaction des élus et clients afin d’éviter  les critiques du premier confinement et sans prise en compte des difficultés des postiers.
  • Le refus du travail à distance pour certaines fonctions commerciales bancaires (Conseillers Financiers, Conseillers Clientèles) compris comme un manque de confiance envers les équipes, face à l’impérieuse nécessité de contacter les clients dont les avoirs augmentent du fait du confinement.
  • La poursuite des challenges commerciaux et de la pro activité.

La Poste, sous couvert de missions de service public, entend transformer les attentes légitimes des citoyens, en opportunités commerciales.

FO Com dénonce cet amalgame dénaturant le sens premier de l’engagement de nombreux postiers.

Mutualisation des portefeuilles bancaires : FO Com tire la sonnette d’alarme !

portefeuillesLe siphonnage des portefeuilles clients « les plus à potentiel » inquiète à juste titre un grand nombre de conseillers financiers III-1. En effet en cette fin d’été, la dernière étape de la segmentation des portefeuilles permet le transfert des derniers clients à enjeu dans les portefeuilles des conseillers clientèles.

Pour FO Com, il est évident que La Poste prépare la généralisation de cette  expérimentation pourtant à peine entamée et dénommée « prise en charge des clientèles bancaires grand public » ou encore « mutualisation des portefeuilles ».

Quatorze bureaux et un centre financier sont concernés.

L’objectif serait de permettre à tout client souhaitant joindre un conseiller financier d’y parvenir aisément. Si pour FO Com, la solution la plus évidente reste de mettre les moyens humains nécessaires pour faciliter la mise en relation, pour La Poste, la solution réside dans la création d’un portefeuille commun, dans lequel pourront puiser les conseillers financiers III-1 du bureau, les gestionnaires de clientèle SF et les chargés de développement du Centre Financier. Une organisation spécifique par secteur, pilotée par le directeur, sera évidemment nécessaire pour assurer l’astreinte d’un agent à côté du téléphone.

Alors que les retours d’expérimentation sont prévus fin d’année, certains managers sont déjà tentés de s’approprier le concept ! C’est sans compter sur notre vigilance…

Face au silence de La Poste, FO Com entend également animer le débat concernant la reconnaissance financière et le parcours professionnel des personnels impliqués.

Pour plus d’information sur ce sujet, n’hésitez pas à consulter le prochain Coba Libre.