Archives: télétravail

Télétravail a la DSIBR : STOP a l’iniquité !

202011120-Teletravail_Page_1

Depuis le début de la crise sanitaire FO revendique que l’accord « Télétravail » de 2018 soit appliquée à DSIBR.

Face aux refus systématiques de traiter les demandes de télétravail, FO écrit à notre DSI Mr Cuvelier et vous rappelle vos droits :

 [Lire le tract]

Télétravail ou pas, ta mission tu rendras !

Brèves_teletravail_SFDans les Centres Financiers et Centres financiers Nationaux on ne parle pas de Plan de Continuité d’Activités. Sur ce point la situation est identique à celle du Réseau ( http://www.focom-laposte.fr/avez-dit-plan-de-continuite-activite/) même si la continuité des activités économiques reste une priorité.

Le « télétravail de crise » ou plus exactement « le travail à distance» (Solution de Prise en charge d’Activités à Distance) actionné début avril et déployé depuis dans les centres financiers, continue au moins jusqu’au premier semestre 2021. Une dotation d’équipements supplémentaires de PC et de téléphones professionnels est annoncée.

Pour FO Com il ne s’agit pas de télétravail mais bien d’une forme de travail d’exception qui n’a rien à voir avec les conditions de mise en œuvre prévues dans l’accord de juillet 2018. Ainsi, aujourd’hui plusieurs milliers de collègues sont écartés de l’accord télétravail en vigueur à La Poste même si dans l’urgence et temporairement leurs activités sont déclarées éligibles…mais dans quelles conditions ?!

Cependant toutes les activités bancaires ne peuvent être traitées à distance et bon nombre de collègues doivent se rendre sur sites avec des conditions de transports en commun anxiogènes ! En cette période de re-confinement la priorité de La Poste doit être la protection des équipes notamment celles se rendant sur leur lieu de travail. Le traitement des missions essentielles sur sites ne peut se faire au détriment de la santé des équipes.

Cette crise sanitaire a ouvert la perspective d’ouvrir « le télétravail » plus largement sur nos métiers bancaires.

FO Com revendique une réelle négociation à hauteur de cette ambition !

Télétravail ou pas, ta mission tu rendras !

Télétravail Dans les Centres Financiers et Centres financiers Nationaux on ne parle pas de Plan de Continuité d’Activités. Sur ce point la situation est identique à celle du Réseau ( http://www.focom-laposte.fr/avez-dit-plan-de-continuite-activite/) même si la continuité des activités économiques reste une priorité.

Le « télétravail de crise » ou plus exactement « le travail à distance» (Solution de Prise en charge d’Activités à Distance) actionné début avril et déployé depuis dans les centres financiers, continue au moins jusqu’au premier semestre 2021. Une dotation d’équipements supplémentaires de PC et de téléphones professionnels est annoncée.

Pour FO Com il ne s’agit pas de télétravail mais bien d’une forme de travail d’exception qui n’a rien à voir avec les conditions de mise en œuvre prévues dans l’accord de juillet 2018. Ainsi, aujourd’hui plusieurs milliers de collègues sont écartés de l’accord télétravail en vigueur à La Poste même si dans l’urgence et temporairement leurs activités sont déclarées éligibles…mais dans quelles conditions ?!

Cependant toutes les activités bancaires ne peuvent être traitées à distance et bon nombre de collègues doivent se rendre sur sites avec des conditions de transports en commun anxiogènes ! En cette période de re-confinement la priorité de La Poste doit être la protection des équipes notamment celles se rendant sur leur lieu de travail. Le traitement des missions essentielles sur sites ne peut se faire au détriment de la santé des équipes.

Cette crise sanitaire a ouvert la perspective d’ouvrir « le télétravail » plus largement sur nos métiers bancaires.

FO Com revendique une réelle négociation à hauteur de cette ambition !

Accord télétravail : La Poste retire son projet d’avenant !

Breve_teletravailLa plénière conclusive pour amender l’accord télétravail de 2018 avec un volet « télétravail de crise » s’est tenue ce 12 novembre.
La Poste y a annoncé le retrait pur et simple de son texte. Tenant compte ainsi, un peu tard certes, des alertes exprimées par l’ensemble des organisations syndicales, et notamment de FO Com, très active depuis le début, pour défendre  les intérêts de tous  les postiers sur le sujet. Tenant compte aussi, très certainement, des risques qu’elle courait en imposant unilatéralement des mesures peu compatibles avec le contexte sanitaire, économique et réglementaire actuel.

Depuis juin, FO rappelle qu’un accord existe, qu’il est bon et qu’il reste la référence, même en période de crise. Nous allons continuer à le rappeler et à accompagner ceux qui souhaitent y accéder .

En plus de vos interlocuteurs FO Com habituels, une adresse mail dédiée est à votre disposition :  teletravail@fo-com.com

Télétravail : La Poste face au mur syndical ?

télétravailLa troisième plénière sur le sujet du télétravail s’est tenue le 3 novembre. Sans imagination, sans conviction, la direction s’est arcboutée sur sa seule proposition : rédiger un avenant de crise minimaliste qui fera, de facto, des travailleurs à distance, une sous catégorie de télétravailleurs pour la durée de la crise.  À mille lieues des propositions innovantes portées par FO Com pour faire du télétravail une force et un atout majeur pour l’avenir ; nos interlocuteurs se sont enfermés dans un dialogue d’une rare pauvreté, jalonné d’arguments économiques imprécis et très contestables,  assortis d’un chantage à peine voilé en forme de « c’est ça ou rien ».

Face à l’indignation et à la  fronde syndicale, une pièce de 2 euros est sortie subitement de la poche de la direction en fin de réunion, faisant passer la proposition d’indemnité mensuelle de 6 à 8 euros.  En attendant l’ultime plénière qui se tiendra dans les jours à venir, FO Com reste pleinement mobilisée pour l’élaboration d’un accord digne et juste pour tous les télétravailleurs, loin des gestes prodigués façon « poker menteur », dont la direction attend peut-être un miracle.