Actualités

Actus

28 avril : journée mondiale de la santé et de la sécurité au travail

28 avril journée santé sécurité au travailComme chaque année, FO Com s’associe à la journée mondiale de la santé et de la sécurité au travail. Depuis 2003, le principal objectif de cette journée est de promouvoir, dans le monde entier, une culture de la santé et de la sécurité au travail.

FO Com est en première ligne depuis de nombreuses années dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail : sensibilisation, alerte, notamment sur les risques psycho-sociaux et le burn-out. A cette occasion, FO Com organisera un grand colloque sur la santé au travail en octobre 2018.

Pour FO Com, la santé et la sécurité au travail ne se négocie pas. La Poste la doit aux postières et aux postiers !

[ Lire le tract ]

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Télétravail : les travaux reprennent!

télétravail la posteLa Poste propose enfin, après insistance de Force Ouvrière, un nouvel accord sur le Télétravail, l’ancien étant obsolète depuis deux ans.

Le télétravail augmente en France (16.7% des français télétravaillent plus d’une journée par mois), ce qui ne correspond pas au taux de télétravailleurs à La Poste (environ 1,23%). Les postiers sont comme 71% des français, ils souhaitent que l’entreprise augmente les postes éligibles au télétravail. La complexité de certains métiers de l’entreprise est d’adapter le poste de travail sur le lieu de vie (programmes, logiciels, confidentialité…). C’est pour cela que les postes éligibles au télétravail concernent majoritairement les cadres dans notre entreprise.

Après étude de la situation des 1909 agents (658 au Courrier/Colis, 638 au Réseau/Centres Financiers et 613 au Corporate/Numérique) en télétravail, La Poste a constaté un bien-être « au télétravail » lié entre autre au gain de temps du trajet. Les deux heures minimum de trajet perdues dans les transports quotidiennement se transforment en temps personnel générant moins de fatigue, de stress, de retard et aucun accident du travail. Le télétravail permet également la baisse du taux d’absentéisme, cinq jours en moins par télétravailleurs.

FO Com demande à La Poste de faire figurer dans cet accord un article sur le télétravail accordé lors des périodes de circonstances exceptionnelles (grèves dans les transports, intempéries… ),sur la base du volontariat. Au vu du contexte actuel, il serait temps que l’entreprise joue son rôle en affichant clairement des directives afin d’améliorer la vie au travail des agents.

FO Com demande également à ce que le télétravail soit accordé à tous les agents dont les sites ferment et dont la perte de postes géographiques ne fait qu’accentuer des situations d’inquiétudes face aux manques de repères. Pour cela, il faut que ce choix soit un choix volontaire et choisi, non imposé ou non pris par dépit. FO Com demande également à l’entreprise de favoriser le télétravail pour les aidants familiaux. L’équilibre entre vie privée/familiale et vie professionnelle prendrait ainsi tout sons sens, et serait en adéquation avec ce que La Poste prône depuis des années.

Soucieuse du bien-être des postiers, FO Com demande à l’entreprise d’étendre les postes éligibles au télétravail, tout en accompagnant et formant les agents et les managers à cette situation d’isolement du travail. FO Com revendique un télétravail plus accessible et mieux encadré. Le télétravail peut être une solution, mais pas un quotidien. Les postiers ont unis dans le travail, ce qui donne un sens à chacun dans ce collectif.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Congrès FO: intervention du Secrétaire Général FO Com

Le Secrétaire général de la fédération FO Com, Philippe Charry nous parle des réformes subies à France Telecom et à La Poste et la remise en cause du Service Public contre laquelle il faut continuer de se battre.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

FO Com participe au 24e congrès confédéral

fo-congresAujourd’hui, s’ouvre le 24e congrès confédéral Force Ouvrière à Lille, et durera toute la semaine. Rassemblant plus de 3500 délégués, ce congrès sera un moment de démocratie. Comme tous les congrès FO, il sera animé et sera marqué par 3 temps forts: le débat puis le vote du rapport d’activité, l’adoption des résolutions qui conditionnent le comportement à venir de la confédération FO et l’élection d’un nouveau secrétaire général.

Vous pouvez suivre le congrès en direct via le lien suivant https://www.force-ouvriere.fr/24e-congres-confederal-lille-du-23-au-27-avril-2018

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page