Actualités

Actus

La feuille de route disparait au profit du contrat d’objectifs !

Le contrat d’objectifs est la nouvelle appellation de la feuille de route. Le sujet a été enfin présenté aux organisations syndicales et aux personnels concernés fin avril. Ceci est bien tardif pour les équipes qui travaillaient jusque là sans …

La mise en place de ce nouveau dispositif permet de répondre à trois impératifs pour La Poste :

  • la priorité bancaire plus marquée,
  • la pondération du risque jugée insuffisante, et
  • le cadrage du Groupe La Poste sur les dispositifs de part variable.

Il est donc question maintenant d’une part collective branche au niveau national et de l’identification d’une part individuelle d’entité.

Pour FO, le bilan est très simple : nous sommes sous une pression commerciale. A regarder de plus près, l’accent est mis sur le «quantitatif» au détriment du «qualitatif» et cela représente plus d’1/3 du contrat! Qu’en est-il de la qualité du management commercial ? Il nous semblait, pourtant, qu’un tiers de la feuille de route des Directeurs de Secteur devait porter sur la qualité du management commercial. Où se trouvent le management bienveillant et la qualité qui s’y associe ?

FO espère que les agents concernés ont pu avoir les éléments en amont, sans quoi, il leur sera bien difficile de travailler dans la stratégie proposée par l’entreprise.

[lire le tract]

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Tournons-nous vers l’avenir

La motion « Jeunes » du Congrès d’UNI Global Union a été présentée ce mercredi 20 juin 2018. Celle-ci fût votée favorablement par les délégués et engage les syndicats à développer la représentativité des jeunes dans l’avenir à hauteur de 10% dans les Congrès UNI et conférences régionales.

Pauline Couteau, déléguée FO Com et Vice-présidente d’UNI Europa Youth a mis l’accent sur les enjeux de demain pour préserver et dynamiser le mouvement syndical. Il est important de soutenir la jeunesse dans les combats actuels et ceux de demain. Le monde du travail évolue et FO Com prend toutes ses responsabilités pour sauvegarder nos droits acquis et construire nos droits futurs.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Restons MOBILIZ !

Attention : l’accès à ce dispositif nécessite au préalable un entretien et une évaluation de la situation du postier de la part d’un assistant social de La Poste.

Cette mesure permet l’accès des personnes en difficultés aux Garages Solidaires Renault (programme Mobiliz). Ainsi, il est possible de bénéficier de réparations sur véhicules à moindre coût nécessaires pour se rendre sur le lieu de travail. A ce jour, il existe 350 Garages Solidaires de Renault couvrant 76 départements. Le réseau des garages s’est élargie depuis le début des discussions sur le sujet. Renault a mis à disposition des assistants sociaux de La Poste un site extranet facilitant la mise en œuvre du dispositif.

Un budget de 20 000 euros a été voté par le COGAS pour continuer l’expérimentation (sur le dernier quadrimestre 2018), avec une prise en charge de la facture par le COGAS. La Poste a fait un travail d’explication auprès des assistants sociaux, sur la manière de solliciter le dispositif qui doit rester exceptionnel. La situation sociale et financière des agents est évaluée car ce procédé est mis en œuvre pour les situations des plus vulnérables.

FO suivra de près  l’analyse des premiers résultats afin d’ajuster si besoin la demande. Pour FO, l’impact recherché est de faciliter la mobilité des personnes en situation de précarité, pour leur permettre de conserver leur emploi. Un autre objectif, tout aussi important, est de garantir la sécurité des postiers, en leur permettant d’entretenir régulièrement et correctement leur véhicule.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Les postiers en grève du bureau de Pamiers (09) et des environs ont repris le travail !

Le mouvement a débuté le 6 juin 2018 en grève illimitée, à l’appel de l’intersyndicale FO, CGT et SUD. Ce préavis a été déposé suite à l’annonce des modifications d’horaires du bureau, qui, couplées à la diminution du personnel, induisent une régression de la qualité des missions liées au service public et à la qualité de service. La Poste a décidé unilatéralement de fermer le bureau à 17h30 au lieu de 18h. Pourtant une affluence importante est constatée au moment de la fermeture qui génère non seulement un surcroît d’activité pour les personnels, mais aussi une situation de stress des usagers tant à l’intérieur du bureau qu’à l’extérieur, augmentant ainsi le risque d’incivilités. L’encadrement est aussi soumis lors de ces moments à des pressions fortes.

L’évolution de la société, l’augmentation des incivilités, la prévention du stress, la prise en compte de la pyramide des âges doivent impérativement se traduire par la fin de la généralisation de « l’agent seul » dans les établissements du département (Saint Jean du Falga, La Tour de Crieu)!

La Poste ne prend pas en considération l’impact de la mise en place de l’ESCI (Espace Service Client Intégral) au bureau de Pamiers et les conséquences sur les conditions de travail des agents. Le seul îlot financier du bureau génère des files d’attente dégradant les conditions d’accueil des clients.

Les agents ont repris le travail le 9 juin déplorant la perte de leur salaire liée entre autres au manque d’écoute de leur direction régionale. La Poste s’engage à étudier la mise en place d’un point « opérations bancaires » supplémentaire afin de désengorger l’ilot bancaire.

FO Com soutient l’équipe locale qui a tenu tête à la Direction Régionale très peu à l’écoute de ses agents et à la clientèle locale. FO Com déplore le refus de la Direction Régionale de négocier le paiement des jours de grève.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page