Actualités

Actus

Sports et Loisirs au programme de la rentrée 2019

Les postiers permanents, retraités, et leurs ayants droit (conjoint et enfant(s) à charge de moins de 20 ans (sans limite d’âge pour les enfants en situation de handicap) peuvent bénéficier d’une participation financière pour la pratique annuelle d’un sport et/ou d’une activité culturelle. Cette aide est de 60% du coût de l’activité, avec un plafond annuel maximum par catégorie de bénéficiaires.

N’attendez plus ! Faîtes votre demande en cliquant [ici]

 

FO condamne la réforme de l’assurance chômage

L’Unedic  a publié les chiffres de l’impact de la réforme (encore une !) de l’assurance chômage : c’est encore pire que prévu!

Plus d’un demandeur d’emploi sur deux va être impacté, 9% des demandeurs d’emplois vont être exclus du système d’indemnisation, et 16% verront le montant de leur allocation baisser de près de 20% en moyenne, et pour certains jusqu’à 50%.

FO a eu la mauvaise surprise de constater que les décrets concernant l’assurance chômage contiennent des mesures dissimulées. Pour rappel, FO s’était insurgée contre les mesures dissimulées dans les décrets qui venaient en plus des mesures annoncées telles que le durcissement des conditions d’accès à l’Assurance chômage de 4 mois de travail à 6 mois sur une période plus réduite (de 28 mois à 24 mois), le rehaussement de la condition du rechargement de 1 à 6 mois, la dégressivité au 7ème mois d’indemnisation de 30% pour les demandeurs d’emploi qui avaient un revenu de travail supérieur à 4500 euros bruts, le nouveau calcul de l’allocation chômage (les indemnités chômage seront calculées à partir du salaire journalier moyen de référence et non plus sur les jours travaillés).

Les décrets annonçaient que la convention d’Assurance chômage du 14 avril 2017 allait être abrogée et être remplacée uniquement par un «règlement » définit unilatéralement par le gouvernement. A cela s’ajoutaient l’augmentation de la contribution de l’Unedic à Pôle emploi, ce qui équivaut à plus de 370 millions d’euros, la perte pour les interlocuteurs sociaux de la responsabilité de la revalorisation de l’allocation d’Assurance chômage au bénéfice du ministère du Travail…

L’ensemble de toutes ces mesures va être désastreux pour tous les demandeurs d’emploi, les personnes en situation précaire, et c’est pourquoi FO condamne et dénonce cette réforme particulièrement injuste et inutile !

Pour FO, le facteur est trop fortement sollicité !

Bien des missions viennent aujourd’hui remplir le quotidien du facteur.  La dernière en date « Proxi courses repas » : un nouveau service où le facteur fait office de porteur de repas et assure une « veille sociale ».

La Poste joue la carte de la confiance, le facteur étant le deuxième personnage préféré de la vie quotidienne des français. Si 92% des français lui accordent de l’estime, 94% le trouvent aimable, 89% évoquent sa disponibilité et 85% le considèrent comme une personne proche.

C’est pour toutes ces raisons que FO Com exige de La Poste une reconnaissance de toutes ces qualités notamment par de réelles avancées pécuniaires. Il est trop simple d’ajouter et rajouter des missions aux facteurs sans rétribution !

FO revendique le grade de base en II.1, le 13ème mois pour tous les postiers et une revalorisation des primes existantes au Courrier.

Mobilisation du 21 septembre : FO Com vous remercie

Manifestation le 21 septembre 2019 à Paris pour sauver les retraites et contre le projet de réforme des retraites.

Nous étions plus de 15.000 dans la rue ce samedi afin de dire STOP à la réforme des retraites.

FO Com vous remercie tous pour votre venue, et remercie les provinciaux qui se sont déplacés en car, en train… pour être présents et être entendus samedi 21 septembre 2019.

Le combat continue comme l’a précisé Yves Veyrier lors de son discours prononcé en fin de manifestation.

FO continue et continuera à lutter contre ce régime de retraites par points. Les retraites ne peuvent pas être gérées par le Gouvernement !

COMBATTRE, LUTTER ET REVENDIQUER AVEC FO COM !