Actualités

Actus

Prime COVID : Un premier pas… insuffisant

prime COVIDDepuis maintenant plusieurs semaines, consciente des difficultés rencontrées par les postiers et des risques encourus dans l’exercice de leurs fonctions en période de pandémie, FO Com a demandé à La Poste de verser une prime COVID de 1000 euros minimum à tous les personnels [Lire le tract]

La Poste n’a répondu que très partiellement à notre demande… Seuls les postiers présents dans les établissements sont concernés et percevront une somme qui varie entre 100 et 300 euros en fonction de leur temps de présence, de 6 à 11 semaines.

C’est un premier pas mais ce geste ne doit être qu’un début…. qui doit en appeler d’autres ! Encore un effort monsieur le Président…

Pour les personnels non concernés par cette mesure, notamment les personnels obligés de travailler à distance, FO Com rencontrera prochainement La Poste et portera ses revendications : prise en compte des frais inhérents au travail à distance, application de l’accord télétravail existant, indemnité de restauration et bien sûr, prime COVID !

Notre revendication perdure : 1000 euros minimum pour TOUS, tout de suite, et le treizième mois juste après !

Plus que jamais, avec FOCom, faites vous entendre !

L’été au Réseau, attention au coup de chaud !

étéAu plus fort de la crise sanitaire, l’Association des Maires de France avait estimé que la présence postale avait été mise à mal. Dans le même temps, le nombre de tournées ayant été réduit, la colère des élus se renforçait !

Du coup, en découvrant l’engagement de Philippe Wahl de laisser ouvert tous les bureaux de poste pendant la période estivale, on a le sentiment que La Poste souhaite multiplier les efforts pour satisfaire les collectivités locales. Alors que le contrat de présence postale territoriale 2020-2022 autorise certaines fermetures durant l’été, La Poste est d’accord pour maintenir les bureaux ouverts et même renforcer sa présence en organisant 200 points de services saisonniers. Ces derniers assureront les services essentiels dans les communes touristiques, rurales et de montagne.

En annonçant la création de 2000 jobs d’été, La Poste fait le buzz et veut démontrer qu’elle est actrice dans la volonté générale de reprise économique. Mais ces emplois ne permettront pas, à eux seuls, d’assurer correctement cette nouvelle organisation !

FO Com veillera à ce que les initiatives de notre PDG ne se réalisent pas au détriment de l’ensemble des postiers du Réseau et que chaque agent puisse bénéficier de ses congés d’été qui, après cette période de crise, seront plus que nécessaires !

Les fonctionnaires de La Poste ne voient toujours rien venir…

fonctionnairesÉtonnante la rapidité du gouvernement à répondre à La Poste, via ordonnance et décret pour réduire les délais de convocation et de consultation des CHSCT de l’entreprise ! En effet, celui-ci, en 3 ou 4 semaines, a publié l’ordonnance n° 2020-638 du 27 mai 2020, presque spéciale La Poste, suivie le même jour du décret n° 2020-639 lui permettant de s’assoir sur les délais légaux en matière de CHSCT.

Décevante cette absence de réponse du même gouvernement à notre courrier du 28 février 2020 concernant la réactualisation des grilles des fonctionnaires postiers suite à la réforme « Parcours Promotion Carrière Rémunération » dans la Fonction Publique! Et pourtant, parait-il, depuis novembre 2018, les décrets nécessaires ont été pré-rédigés par La Poste.

Alors, deux poids deux mesures ?

FO Com ne lâche rien et va saisir une nouvelle fois les différentes autorités concernées.