Actualités

Actus

Le 10 décembre dans la rue pour nos retraites

Réunies en intersyndicale au lendemain de la journée de très forte mobilisation du 5 décembre contre le projet de contre-réforme des retraites que veut imposer le gouvernement, les organisations FO, CGT, FSU, Solidaires, MNL, UNL et UNEF ont appelé à renforcer et élargir la mobilisation par la grève et la reconduction de celle-ci. [Lire le communiqué de l’intersyndicale]

Elles ont donné rendez-vous mardi 10 décembre pour une journée massive de grève et de manifestations interprofessionnelles et intergénérationnelles.

Nous étions près de 15% de grévistes à La Poste le 5 décembre et nombreux dans la rue à exiger le retrait du projet. FO Com, qui a déposé un préavis de grève illimitée à compter du 5 décembre, appelle tous les personnels de La Poste à la grève et à manifester le 10 décembre pour la défense de nos retraites.

Le 10 décembre, tous en grève ! Tous dans la rue !

Déterminés pour gagner !

Report des congés 2019 : FO Com interpelle la DRH et obtient gain de cause !

En octobre 2019, FO revendique le principe d’un report exceptionnel en 2020 des congés acquis au titre de 2019. En effet, de la souplesse doit être accordée, en raison du calendrier des vacances de Noël 2019 qui se terminent le 5 janvier 2020.

La DRH Mme Decaux a formulé une réponse favorable en tenant compte de la remarque de FO Com : par retour de courrier, elle a confirmé ce report exceptionnel : « les demandes d’utilisation de congés 2019 sur le début de l’année 2020 seront examinées avec bienveillance. »

Par ailleurs, dans certains territoires, FO a été interpellée à juste titre par des cadres  ayant reçu l’interdiction de poser des congés en fin d’année 2019 et en début d’année 2020. Cela sera rectifié dans les territoires concernés !

De plus, des établissements ont refusé à des postiers de reporter leurs Repos Exceptionnels (RE). Cette erreur sera corrigée par la DRH qui a rappelé dans le même courrier le principe de la prise des RE qui peuvent être posés « du 1er novembre de l’année en cours jusqu’au 30 avril de l’année suivante« .

FO Com restera vigilante quant à la mise en acte de ces directives RH.

 

Congés bonifiés : la mobilisation continue

49068467872_80f5bbbcc8_oLe jeudi 14 novembre 2019, les organisations syndicales (FO, CFTC, CGT, FSU, Solidaire) ont appelé les ultramarins à manifester devant le ministère de l’action et des comptes publics à Bercy pour préserver leurs droits à congés bonifiés. Malgré le froid et la pluie, les personnels ultramarins sont venus nombreux pour monter leur mécontentement et leur détermination à s’opposer au projet de réforme du gouvernement.

Sans aucune concertation, le Président de la République a lancé une réforme, qui remet en cause les droits des originaires d’Outre-mer. En outre, c’est par simple modification du décret de 1978, sans passer par le parlement, qu’ils entendent supprimer le droit aux congés bonifiés. C’est dans ce sens qu’un décret de modification sera adopté avant la fin de l’année 2019.

FO Com s’oppose à cette réforme qui méprise l’histoire au regard de ses territoires ultra-marins et oublie le lien ombilical des agents originaires d’outre-mer avec leur terre, leur famille et leur culture.

Le mouvement lancé il y maintenant 9 mois se poursuit. Tous  les agents de la fonction publique concernés entendent bien défendre leurs avantages liés à leur statut d’ultramarins.

Quand les incivilités s’affichent…

incivilitésUne opération de sensibilisation pour prévenir les incivilités est mise en place dans certains bureaux de poste, par le biais d’une campagne d’affichage. Ces affiches sont censées sensibiliser les clients au respect  des procédures et des règles de savoir-vivre dans un lieu public.

Cette campagne n’est pas sans rappeler celle des transports en commun. Pour autant, les agressions, car il s’agit plus d’agression que d’incivilités, progressent!

Les causes ? Manque de moyens, problèmes informatiques récurrents, absence de formation de certains agents, fermeture temporaire de bureaux…

Pour FO Com, cette campagne d’affichage n’a de sens que si La Poste se décide à prendre en compte les attentes des clients, c’est-à-dire du personnel en plus, des horaires adaptés aux besoins, le maintien des bureaux toutes opérations… Bref, un service public digne de ce nom, accessible à tous et pour tous !