Actualités

Actus

Le COGAS vous offre un cadeau de fin d’année

cadeau de fin d’annéeDu fait de la crise sanitaire, cette année 2021 aura été une nouvelle fois atypique pour les Activités Sociales et Culturelles des postiers.

Grâce à la ténacité de FO Com, le reliquat budgétaire du COGAS*, soit 6,5 millions d’euros, sera bien utilisé pour les postiers !

Les postiers recevront à leur domicile, mi-décembre :

  • un chèque cadeau de 40€ pour les classes I et II
  • un chèque cadeau de 30€ pour les classes 3 et Groupe A

Ce chèque cadeau Sodexo est utilisable sur tout le territoire, dans plus de 20 000 magasins et sites Web partenaires incluant les loisirs numériques et de gaming (Play Station Store, Petit Bambou, Salto…).

*Conseil d’Orientation et de Gestion des Activités Sociales

Nos boîtes aux lettres : image incontournable de La Poste

boîtes aux lettresLes boîtes aux lettres connues et reconnues de tous, habillent les rues et les avenues de nos villes et des villages de nos campagnes. Petits ou grands, nous avons tous eu l’occasion d’envoyer du courrier privé, professionnel ou administratif mais aussi la fameuse lettre au père Noël.

Elle est un symbole de La Poste et fait la fierté des postiers et des postières. Elle était régulièrement entretenue, remplacée, mais ça… c’était avant !

Aujourd’hui, les boîtes aux lettres sont dégradées, mal entretenues et, malheureusement, pas toujours remplacées voire supprimées.

Au travers de ses boîtes aux lettres, comme de tout le matériel postal (véhicules, signalétique…), ce sont les symboles de sa proximité que La Poste laisse se détériorer. Elle doit en assurer un entretien et une qualité irréprochables.

Quelle image donnée à la population. La confiance ne peut qu’en être diminuée !

Négociations nouvel accord mobilité BGPN : où en est-on ?

accord mobilité BGPNDepuis 2014, de nombreux accords organisent et encadrent différents dispositifs applicables aux agents du Réseau dans les domaines de leur métier et de leur évolution professionnelle.

Si FO Com a réussi depuis quelques années à prolonger les mesures individuelles qui protègent les postiers, il n’en sera pas de même à partir de janvier 2022. En effet, La Poste propose, en remplacement des sept accords existants, de passer à trois accords.

Le premier accord proposé concerne l’accompagnement des postiers dans leurs projets d’évolution professionnelle. Nous avons demandé, le temps de la négociation, la prolongation de toutes les mesures individuelles. Tous les agents doivent être couverts et aucun vide ne sera accepté.

Mesure phare : nous avons été les seuls à demander et nous avons obtenu (sous couvert d’un mandat supplémentaire) l’abondement à hauteur de 1.4 millions d’euros de l’enveloppe destinée à l’indemnité fonctionnelle complémentaire déconcentrée au niveau de chaque NOD.

Deuxième mesure phare : nous veillons depuis 2014 au maintien de l’indemnité de sortie de fonction des conseillers bancaires. Nous avons obtenu sa pérennité sous une forme différente : paiement de deux fois 100% du différentiel du variable cible des métiers (sortant /entrant). Le premier versement équivalent à 100% du différentiel sera versé automatiquement à 3 mois après la prise de fonction du nouveau poste, et le 2ème versement équivalent également à 100 % du différentiel sera quant à lui versé à la date anniversaire un an après.

Nous sommes très attachés aux dispositions préexistantes et à nos revendications légitimes, c’est pourquoi nous sommes très exigeants dans ces négociations. Vous pourrez lire la déclaration préalable FO Com concernant le projet d’accord que nous avons lu et remis à la direction lors de la dernière réunion plénière du 17 novembre.

Campagne nationale Santé Sécurité au Travail 2021

Santé Sécurité au TravailCette année, la Semaine Européenne de la Sécurité et de la Santé au Travail qui s’est déroulée du 25 au 29 octobre était axée sur le thème des « lieux de travail sûrs ».

 Selon l’enquête européenne des entreprises sur les risques nouveaux et émergents réalisée en 2019, le facteur de risque le plus fréquemment mentionné dans les 27 pays de l’EU est l’exposition à des mouvements répétitifs de la main et du bras (cité par 65 % des entreprises).

Parmi les autres facteurs de risque liés aux TMS ( Trouble Musculo Squelettique), on trouve notamment :

  • les périodes prolongées en position assise (61 %), souvent considérées comme un facteur de risque TMS nouveau ou émergent,
  • l’action de soulever ou de déplacer des personnes ou des charges lourdes (52 %),
  • les contraintes temporelles (45 %),
  • les positions fatigantes ou douloureuses (31 %).

Une campagne de sensibilisation est organisée par de nombreuses institutions nationales auprès des employeurs (comme l’agence européenne pour la sécurité et la santé au travail), auprès des travailleurs ainsi que tous les professionnels de la Prévention Santé au Travail.

Cette campagne a pour but d’encourager la diffusion et le partage de ressources documentaires sur cette problématique. Pour rappel, l’article L4141-1 du code du travail stipule que « l’employeur organise et dispense une information des travailleurs sur les risques pour la santé et la sécurité et les mesures prises pour y remédier ».

Cette sensibilisation relève donc bien de la responsabilité de l’employeur qui doit « organiser et dispenser également une information des travailleurs sur les risques que peuvent faire peser sur la santé publique ou l’environnement les produits ou procédés de fabrication utilisés ou mis en œuvre par l’établissement ainsi que sur les mesures prises pour y remédier ».

Et vous ? Remontez-moi les risques que vous côtoyez régulièrement sur le lieu de travail : christophe.brune@fo-com.com  (référent SST de la fédération FO Com Poste).

Il n’y aura jamais trop de formations et ou d’informations sur la prévention des risques. Pour FO Com, vous le savez, la sécurité et la santé au travail est une priorité et elle ne se négocie pas.