Actualités

Actus

FO réaffirme son opposition à la retraite à points

image retraiteFO continue à marteler son opposition au projet de réforme des retraites, projet destructeur de solidarité et fragilisant les plus faibles. Nous n’avions jamais connu cette situation de régression sociale depuis la seconde guerre mondiale.

Chaque salarié peut prétendre à un moment à la retraite. Aujourd’hui, tous les salariés cotisent ce qui leur donne des droits : santé, retraite, CAF, solidarité… Les années cumulées dans le monde du travail permettent à chaque salarié de partir avec un certain revenu mensuel. Il s’agit en quelque sorte d’une tirelire. Demain, avec ce projet de retraites à points, les salariés n’auront plus de droit. Quid du remboursement des soins et de la prise en charge pour les plus démunis. Nous allons tous perdre nos acquis sociaux!

Dans ce nouveau projet, le travail se retrouve budgétiser et les salaires les plus bas verront leur départ en retraite s’éloigner. La vraie question est de savoir avec quel montant chacun partira, d’autant plus qu’à La Poste, nombreux sont les salaires bas !

FO s’est adressée par [courrier au Haut-commissaire à la réforme des retraites], Monsieur Jean-Paul Delevoye, rappelant ses revendications et ses conclusions néfastes de la mise en application de ce système à points et l’informant de la suspension de la participation de FO aux négociations en cours.

FO ne peut et ne veut en aucun cas cautionner une réforme décidée sans négociations. FO continue et continuera à s’opposer à cette réforme des retraites, véritable régression de nos acquis sociaux.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Salariés : attention à votre déclaration d’impôts !

Depuis le 10 avril 2019, c’est le moment de faire votre déclaration d’impôts 2019 de vos revenus 2018 malgré le prélèvement à la source. Mais salariés, faites attention ! une erreur s’est glissée dans la déclaration pré-remplie.

En effet, le montant indiqué sur le site impots.gouv.fr est inférieur au montant que vous devez déclarer. Il manque les rémunérations versées entre le 1er janvier et e 31 mars 2018.

Vous devez donc corriger la ligne correspondant à votre déclaration annuelle en vous référant soit au montant indiqué sur votre bulletin de salaire de décembre 2018, soit au montant indiqué sur le courrier envoyé par La Poste.

Si vous avez déjà rempli votre déclaration sans en modifier vos revenus 2018, vous pouvez toujours les modifier jusqu’au 21 mai au 4 juin 2019 selon votre lieu de résidence. Faîtes le au plus vite !

Les représentants locaux FO Com seront là pour aider au cas de besoin. N’hésitez pas à vous en rapprocher !

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

FO dénonce l’acharnement contre la complémentaire santé et prévoyance

A l’Assemblée Nationale, une proposition de loi a été déposée visant, au nom de la concurrence, à favoriser la résiliation infra annuelle pour les contrats de complémentaires santé et prévoyance.

Pour FO, cela révèle une méconnaissance totale de ce qu’est une assurance complémentaire en matière de santé comme de prévoyance qui défavorisera l’ensemble des assurés, dont les salariés! Comment éviter les pièges de l’anti sélection ? Comment se conformer à la réglementation prudentielle ? Comment éviter « la course » entre assureurs complémentaires qui se traduirait inévitablement par une augmentation des frais de gestion ? Quid du respect de la Constitution qui garantit le droit à la négociation collective ?

Pour FO, cette proposition de loi est inacceptable. Elle conduit à mettre aux enchères la complémentaire santé et prévoyance, au détriment de la solidarité et surtout au détriment des plus faibles.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Diminution des chargés de clientèle en 2019

La GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) du Réseau nous révèle la diminution de 1500 Chargés de Clientèle en 2018 et la même perspective pour 2019.

FO comprend que pour arriver à un tel résultat les transformations des bureaux de poste vont se poursuivre en s’accélérant!

Malgré la demande de FO, La Poste refuse de donner la cible du nombre de bureaux de plein exercice ni les critères pour transformer ceux-ci. Cela reflète un état d’esprit particulier « on fait ce que l’on veut comme on veut » au mépris des clients et des postiers.

FO revendique le maintien de tous les Chargés de Clientèle afin de pérenniser le bien-être au travail dans tous les bureaux de poste.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page