Actualités

Actus

Complément de Rémunération revalorisé, La Poste doit faire mieux !

remunerationDans le cadre de l’accord salarial de 2017, La Poste a décidé de revaloriser au 1er juillet les montants du Complément de Rémunération (CdR) institué en 2015.
Depuis sa création, le CdR a été revalorisé en moyenne annuelle et selon les niveaux de : 45 € pour la classe I ; 50 € pour la classe II ; 70 € pour la classe III.
Pour Force Ouvrière, ces augmentations restent insuffisantes. Nous revendiquons une revalorisation plus significative des montants du CdR, au minimum 100 € par an.
Pour toutes infos concernant le CdR, contactez nos représentants départementaux FOCOM.
Pour lire notre tract sur les montants du Complément de Rémunération cliquer ici.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

LOI TRAVAIL VS CHSCT, la santé des postiers-ières en Danger !

chsctIssus des poussées sociales (création en 1947 des premier CHS), les CHSCT sont depuis plus de 35 ans de véritables lieux de prévention des risques et de régulation. Le CHSCT est vital pour la sécurité où employé comme employeur peut sortir gagnant en terme de santé au travail.
Instance dotée de moyens et de leviers d’actions, le CHSCT est devenu un incontournable en matière d’amélioration des conditions de travail des personnels. C’est l’outil d’action le plus concret pour les salariés, celui du terrain, celui de leur santé !
Dans le cadre du nouveau projet de Loi, la Ministre du Travail envisage de supprimer, pardon, de fusionner les instances représentatives du personnel (CHSCT et comité d’entreprise). La volonté du Gouvernement est d’en faire une règle obligatoire. Cette volonté ordonnancée conduirait à une fin programmée des CHSCT. Ils perdraient en outre, la qualité de personne morale leur permettant d’ester en justice.
Pour FO, défaire les prérogatives des CHSCT, c’est réduire le droit des travailleurs en matière de prévention et de santé au travail.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Poursuite des négociations sur l’organisation du temps de travail à la DISFE

Suite au droit d’alerte exprimer dans une lettre ouverte par FOCOM auprès de la DRH SF le 4 juillet 2017 (lien vers l’article), La Poste a relancé le processus de négociation du dossier Organisation du Temps de Travail (OTT) à la DISFE.
Depuis deux semaines, FO s’est fortement impliqué, malgré la période estivale, et a obtenu certaines avancées. L’accord s’orienterait notamment sur le maintien des PNT (Période Non Travaillés) pour les agents à temps partiel, une généralisation du taux majorés pour les astreintes (celles non majorées seraient définies en commission de suivi), des horaires collectifs plus souples, moins de pressions pour les managers, ou un peu plus de garantie sur le forfait jours.
Il reste cependant des points à traiter, FO souhaite être encore entendue par la direction pour faire évoluer le texte afin qu’il corresponde au mieux aux souhaits des agents, limite les incertitudes et offre plus de garanties pour protéger nos collègues.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

L’ « épreuve théorique de l’examen du code de la route » (ETG)

Le bilan de ce nouveau service est globalement positif. Depuis le 31 mai 2017, l’ETG est proposé au Réseau dans 252 sites dont 193 sites individuels, 54 sites collectifs et 5 sites annexes.

La Poste cumule un chiffre d’affaire de plus de 8 millions d’euros depuis le 1er janvier avec environ 2,2 millions d’euros pour le Réseau. Elle détient 53% de part de marché mais se doit de rester vigilante tant la concurrence est grande. Le principal concurrent aujourd’hui est ESGS mais deux autres arrivent sur le marché (Pearson Vue et DEKRA).

90726 examens ont été réalisé à La Poste depuis le 1er janvier grâce à l’engagement de 200 agents de la branche Courrier et Réseau. Face à l’accroissement de ce nouveau service, La Poste créera t’elle une nouvelle fonction ?

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page