mercredi 21 février 2018
Actualités

Actus

My French Bank, une banque bien française !

Après Boursorama, Fortunéo, Hello Bank, Orange Bank et d’autres, place à « Ma French Bank », la banque en ligne de La Banque Postale, qui sera proposée au grand public au printemps 2019. En amont, dès septembre 2018, une expérimentation sera faite auprès des collègues du Groupe et sur un premier panel de clients. « Ma French Bank » s’appuiera sur des produits et compétences de La Banque Postale mais restera bien différente de ce que cette dernière propose.

Les premiers objectifs sont clairs : conquête de clients additionnels, développement d’usages. Seulement, La Banque Postale n’arrive-t-elle pas trop tard sur un marché certes récent mais déjà quadrillé ? A suivre…

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

La Poste de Saint Julien les Villas, victime d’une très violente agression

Les faits se sont déroulés il y a quelques jours : un client s’est rendu au bureau de poste de Saint Julien les Villas afin d’établir une procuration sur le compte de ses parents. Cet acte  nécessitant un certain formalisme, ce dernier n’a rien voulu entendre et à commencer par taper violemment dans un écran d’ordinateur. S’en est suivie une violence inouïe : dans son acte de folie, il s’en est pris durement à la chargée de clientèle en la  poussant contre un mur et s’est acharnée sur elle en la frappant au corps. Cette dernière, sous l’effet des coups, est tombée en syncope. Sa collègue, qui a immédiatement actionné le bouton d’alarme permettant aux forces de l’ordre d’intervenir très rapidement, n’a pas échappé aux foudres de l’agresseur. La famille connue pour être désagréable, avait déjà été renseignée sur la procédure et l’auteur des faits aurait agit en toute connaissance de cause.

Nos deux collègues  postières sont aujourd’hui en arrêt de travail, et le bureau de poste est fermé jusqu’à la fin de la semaine. La Poste a pris la décision de fermer les comptes de ces clients.

FO Com affiche toute sa solidarité avec les collègues victimes de tels agissements  et souligne leur professionnalisme devant de tels actes.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

FO boycotte la présentation du projet de réorganisation des DAST du Réseau

Les représentants FO ont quitté la CDSP organisée le 13 février 2018, CDSP où La Poste avait prévu de communiquer sur sa prochaine réorganisation des DAST (Directions d’Appui et du soutien Territorial), dans le contexte du projet Servir le Développement. Ce nouveau projet de mutualisation est annoncé sans véritable concertation et sans présentation d’une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) qui nous aurait permis d’avoir une réelle vision sur ses impacts pour les personnels.

Cette réorganisation des DAST prévoit le passage de 13 à 10 DAST (« sans fermeture de site »), la suppression de nombreux pôles en territoires, des suppressions de postes et de nombreux changements de rattachement hiérarchiques et fonctionnels impactant les conditions de travail du personnel.

Pour FO, la direction  ne laisse pas le temps aux personnels de « digérer »  la nouvelle situation des DAST, ce qui n’est pas sans nous rappeler les mises en place successives des « clés de la réussite »  et de MC2 au Réseau. FO Com souhaite le renforcement des DAST, mais pas au détriment des agents et des cadres de la DAST. Pour FO Com, les personnels des DAST méritent bien mieux qu’une réorganisation menée sur le dos des personnels et au pas de charge. FO Com sera toujours à l’écoute et aux côtés des postiers !

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Élections au Conseil de Surveillance de La Banque Postale : FO en légère progression

Les élections au Conseil de Surveillance de La Banque Postale se sont déroulées du 5 au 12 février 2018. Malgré une participation plus qu’en demi-teinte (48.48%), FO progresse et obtient à nouveau un siège.

Notre élu, Thierry VIAROUGE, correspondant bancaire à la direction des paiements, représentera les salariés  lors des  prises de décisions des grandes orientations de la banque. Avec 19.17% des votes, nous devenons la troisième organisation syndicale au conseil de surveillance de La Banque Postale.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page