Actualités

Actus

PPDC de Yzeure Moulins en grève !

grève ppdc yzeureà l’appel de FO Com, depuis hier, jeudi 2 mai 2019, 80% des agents, salariés et fonctionnaires, de la PPDC* de Yzeure Moulins (03) sont en grève pour un préavis de trois jours, soit jusqu’au samedi 4 mai.

Une nouvelle organisation du travail est prévue sur ce site, modifiant horaires de travail et tournées dans le département de l’Allier. La section FO Com de l’Allier a alerté à plusieurs reprises la Direction sur les méfaits de cette réorganisation. La Direction n’a jamais donné suite aux demandes des agents et n’a toujours pas reçu les organisations syndicales malgré le taux important de grévistes.

FO revendique une réorganisation faite en adéquation avec les facteurs concernés, le maintien de l’équipe de Neuilly le Réal sur le site, « 1 tournée = 1 commune » pour les tournées en campagne, l’attribution de moyens de locomotion en cohérence avec les tournées et la transformation des CDI Intérimaires en CDI.

FO s’oppose à la mise en place d’une DHT à 38h11 à la distribution courrier pour les positions collecte et à la coupure méridienne.

FO Com soutient l’ensemble des agents de la PPDC de Yzeure Moulins. FO Com soutient toute l’équipe FO locale qui lutte pour la défense d’un travail de qualité réalisé dans de bonnes conditions et qui revendique le respect de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

*PPDC : Plateforme de Préparation Du Courrier

Nouvelle organisation du temps de travail en Centre Financier

Soixante treize accords sur le temps de travail signés en 2000 par FO sont dénoncés depuis 2 ans dans les centres financiers. Ces accords encadrant les 35 heures dans les centres financiers ont été dénoncés par La Poste suite à la loi de 2008 permettant à l’employeur d’instaurer des régimes collectifs.

Même si une politique contractuelle a accompagné ces nouvelles Organisations du Temps de Travail (OTT), elles ont eu pour effet de remettre en cause complète des régimes de travail des postières et postiers. A ce jour 73% des personnels ont basculé sur des régimes collectifs.

Les militants locaux FO ont pris leur responsabilité lors des négociations afin que ces OTT puissent avoir le moins d’impact possible sur la vie des agents. Leur leitmotiv étant de contraindre l’entreprise à respecter le principe intangible, inscrit dans l’accord AMB3 (Avenir des Métiers Bancaires) signé par FO : « d’adaptation et d’accompagnement qui garantit aux collaborateurs l’équilibre vie professionnelle vie privée« .

Si vous avez quelconques difficultés lors de vos modifications d’horaire, n’hésitez pas à vous rapprocher de vos militants locaux FO. Ils seront présents pour vous accompagner au mieux !

Pénibilité : FO continue de revendiquer !

Grâce aux revendications de FO et suite à la signature de l’accord social «un avenir pour chaque postier» en 2015, La Poste avait enfin mis en place une démarche de prévention de la pénibilité et avait élargi la liste des fonctions concernées.

Des jours de repos supplémentaires sont donnés aux agents de plus de 55 ans occupant des fonctions reconnues pénibles telles que facteurs, encadrants au Courrier, agents de nuit… n’hésitez pas à vous rapprocher de votre représentant syndical FO, car la liste des fonctions évolue.

Trois jours de repos sont octroyés aux agents de 55 à 57 ans, quatre jours de repos pour les agents de 58 à 60 ans et cinq jours de repos pour les agents de plus de 61 ans. Ils sont attribués sur une année civile, sur la base de l’âge constaté au 1er janvier de l’année considérée.

Ces jours supplémentaires de repos doivent être utilisés avant le 31 décembre de l’année en cours. Ils  ne sont ni reportables, ni rémunérés et ne peuvent pas être épargnés sur un CET (Compte Épargne Temps).

FO revendique une augmentation de ces jours de repos supplémentaires car ils ne sont pas suffisants au regard de l’allongement continuel du départ en retraite et de la pénibilité du travail.

FO est à vos côtés pour l ‘obtention de meilleures conditions de travail, pour que la pénibilité du travail soit mieux reconnue par La Poste.

Si vous faites partie d’une association…

aidants image 1A La Poste, comme dans toutes entreprises, vous pouvez concilier vie professionnelle et engagement dans une association depuis le 27 janvier 2017, grâce à une loi relative à l’égalité et à la citoyenneté.

Cette loi permet à chaque salarié et fonctionnaire, élu, dirigeant ou encadrant associatif, membre des associations et des mutuelles de La Poste de bénéficier de 6 jours de congés sans solde par an pour faciliter les activités bénévoles sur le temps de travail.

Ce congé n’est pas imputé sur les congés payés annuels, il est non indemnisé, mais est assimilé à une période de travail effectif pour la détermination de l’ensemble des droits résultant du contrat de travail (droit à congés payés, retraite…).

Pour obtenir ces jours de congés, fractionnables en demi-journées, il vous suffit de faire la demande par écrit auprès de vos RH au moins un mois avant la date sollicitée en précisant la date, la durée et l’association. L’employeur a ensuite huit jours pour vous répondre, sachant que cette demande peut être refusée au motif du bon fonctionnement du service.

FO revendique, à l’instar de certaines entreprises, la prise en charge financière par La Poste de ces journées par une négociation ouvrant sur un accord. Les bas salaires à La Poste ne motivent pas ou peu les agents à participer au mieux à la vie associative.