mercredi 19 décembre 2018
Actualités

Actus

FO remercie tous les électeurs !

MarcheVous êtes 147.624 postiers sur 202.104 inscrits à avoir participé aux élections professionnelles du 3 au 6 décembre 2018, soit 73.04%.

Au Comité Technique National (CTN), FO garde ses trois sièges avec 18.48% (22.33% à LBP, 20.85% au Siège, 19.73% au Réseau et 17.24% au Courrier/Colis).

La CGT comptabilise 24.8%, la CFDT 24,76% et SUD 18.84%.

FO remercie tous les électeurs d’avoir participé aux élections professionnelles.

La Fédération remercie ses représentants locaux pour tout le travail réalisé quotidiennement sur le terrain. Le travail n’est pas terminé ; la défense de vos droits est la priorité de FO.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

En Picardie, les feuilles se ramassent à la pelle

pelllllllllllllllll2Cela pourrait prêter à sourire, si nous étions un 1er avril, ou dans une cour de récréation, sauf que ceci a lieu dans un bureau de poste de Picardie. Ainsi sans que cela heurte sa hiérarchie, un Directeur a employé un procédé inexcusable!

Voulant stigmatiser son personnel, ce Directeur de secteur s’est autorisé à accrocher une petite pelle à neige d’enfant sur laquelle il a collé des étiquettes estampillées « La Poste » pour établir un barème de châtiment allant de 3 coups à 150 coups de pelle. Ces « sévices » sanctionneraient les « défauts » et les résultats « nuls ». Et pour combler une forme de très mauvais goût, une annotation sur la partie basse du manche précise « Toute dégradation de la pelle est à la charge du contrevenant… (la Direction). »

Malgré les interventions de FO, la Direction Régionale de La Poste ne fait rien. C’est inadmissible et impardonnable ! Dans cet établissement, les agents vivent déjà très mal depuis de longs mois un management  inapproprié (arrêts de travail « à la pelle »).

FO condamne cette méthode avilissante et exige que les collègues de ce secteur soient traités avec dignité et respect. Cela doit conduire à des actions concrètes, visibles pour ce personnel, afin que ce type de méthode répréhensible soit éradiqué.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

AFPA : FO se mobilise contre la réduction des personnels

rlhyKsmVJFejjJd-800x450-noPadQu’est ce que l’AFPA ? C’est l’Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes, premier organisme de formation qualifiante des actifs en France. Depuis 60 ans, cette association proposait plus de 700 formations différentes, déployées sur 186 sites.

La Direction de l’AFPA présente depuis quelques temps un nouveau projet dans lequel 1.541 postes vont être supprimés et  38 centres fermés, abandonnant ainsi 11 départements. Ce nouveau projet va à l’encontre des annonces du gouvernement qui ne cesse de communiquer sur l’importance de la formation professionnelle.

Pour FO, il s’agit d’un recul irréversible en ce qui concerne le développement du territoire et la fin d’un service public de formation professionnelle pour les adultes. FO refuse cette nouvelle annonce qui ne cesse de dégrader les conditions de travail et qui diminue l’accompagnement nécessaire des salariés en reconversion professionnelle ou des demandeurs d’emplois.

FO appelle donc à la mobilisation le jeudi 6 décembre 2018 en soutien aux agents de l’AFPA. Le rendez-vous est à 14h à Montparnasse. Vous pouvez également signer la pétition en ligne : https://www.change.org/p/intersyndicale-afpa2018-gmail-com-oui-%C3%A0-des-formations-ouvertes-%C3%A0-tous-partout-en-france-non-%C3%A0-la-casse-de-l-afpa

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Pour FO, l’augmentation du pouvoir d’achat est une urgence !

Le 28 novembre2018, le Premier ministre a affirmé sur BFMTV et RMC qu’il n’y aurait pas de coup de pouce supplémentaire pour le SMIC au 1er janvier 2019.

Pour la septième année consécutive, le Gouvernement récidive et se refuse à user de sa faculté de revaloriser le SMIC au-delà de l’augmentation obligatoire prévue par la loi. Il prive par conséquent un très grand nombre de travailleurs (près de 2 millions de salariés du secteur privé) d’une augmentation véritable de leur pouvoir d’achat.

Pour FO, le SMIC doit être porté à 80% du salaire médian soit un SMIC mensuel net à hauteur de 1.437€ (1.184 aujourd’hui). Une augmentation d’un peu plus de 200€ que le Gouvernement se refuse catégoriquement à envisager, prétextant que les salaires nets avaient augmenté en octobre du fait de la baisse des cotisations. Cette affirmation est tout simplement un leurre !

FO dénonce la stratégie du gouvernement visant à faire passer la diminution des cotisations sociales pour une augmentation générale des salaires et du pouvoir d’achat. Par ailleurs, et pour la 2ème année consécutive, le Gouvernement annonce l’absence de coup de pouce à la revalorisation du SMIC avant même la tenue de la réunion de la Commission nationale de la négociation collective (CNNC), ce qui témoigne une fois de plus du mépris affiché à l’égard des interlocuteurs sociaux.

 Du 4 au 6 décembre 2018, pour une défense de vos acquis, votez FO !

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page