Actualités

Actus

UAP : Utilisation Abusive des Postiers !

Après le Lean Management, voici le temps du Lean Manufacturing…

La Direction du Réseau Industriel Courrier vient de découvrir que c’est à la base que naissent les meilleures idées, que c’est « ceux qui font qui savent ».

Fortes de cette découverte fracassante, voilà nos têtes (jusque-là) pensantes ont mis en place les UAP (Unité Autonome de Production) sur 7 sites pilotes (Bois d’Arcy, Clermont-Ferrand, Marseille, Nantes, Rennes, Strasbourg et Toulouse) après une phase expérimentale de plus de 8 ans à la PIC de Bordeaux.

Comme d’habitude l’idée n’est pas postale mais belle et bien piquée à l’industrie de production en ligne (automobile par exemple). Est-ce pour autant rassurant ?

Les UAP sont de petites équipes qui résolvent leurs problèmes, directement sur le site de production au plus près de leur outil de travail, lors de réunions animées par un animateur d’UAP. Le but est, évidemment, d’augmenter les cadences en réorganisant les espaces de travail et les équipes, en faisant mieux avec moins… Dans l’industrie, cela correspond à un groupe de personnes qui travaille toujours ensemble pour produire un ou plusieurs produits sur une chaîne de production, un ou plusieurs produits très similaires.

Dans les PIC, les agents sont censés être 30 % du temps ensemble et ne restent pas toujours sur le même chantier, le but : limiter les TMS (troubles musculo squelettiques). Cela est incompatible avec les UAP.

FO dénonce cette méthode de travail qui ne peut s’adapter aux PIC du fait de la multiplicité des tâches.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

FO s’oppose à l’attaque du gouvernement contre la Fonction publique

Le projet de Loi de transformation de la Fonction publique a été présenté au Conseil des Ministres ce 27 mars 2019.

Pour FO, ce nouveau projet de loi est une attaque directe envers les agents de la Fonction publique, à l’instar du gel des salaires, de la réinstauration du jour de carence, des suppressions d’effectifs et des fermetures des services publics de proximité. Et aujourd’hui, le gouvernement annonce la suppression de 120.000 postes.

Pour se justifier, le Gouvernement s’appuie sur un rapport de l’Inspection Générale des Finances qui comprend par ailleurs nombre d’erreurs et d’interprétations, dénonçant les heures de travail des fonctionnaires. En effet, les fonctionnaires feraient moins d’heures que les salariés.

Sous couvert de « diviser pour mieux régner », le Gouvernement stigmatise les fonctionnaires en omettant de préciser les heures supplémentaires rarement rémunérées qui permettent de compenser le manque d’effectifs.

Il oublie également que ces divers projets aggravent les conditions de travail des agents de la Fonction publique, mettent à mal la santé de ces agents et renforcent les difficultés d’accès des services publics aux usagers.

C’est pourquoi FO demande le retrait immédiat de ce projet de loi affaiblissant le lien social entre les citoyens et les services publics de proximité et exige de l’État de financer de nouveau les missions de services publics !

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

La rémunération des DS en discussion

Suite à nos demandes répétées, des discussions se sont engagées entre les organisations syndicales, un panel de Directeurs de Secteur (DS) et la Direction sur les éléments de rémunération des DS. La Direction a décidé de segmenter les secteurs en 3 lots :

  • Secteur à enjeux managé par un Directeur de Secteur.
  • Secteur à forts enjeux  managé par un Directeur de Secteur Confirmé.
  • Secteur à très forts enjeux managé par un Directeur de Secteur Expert.

Pour chaque DS correspond une « bande  de rémunération » :

  • DS sur secteur à enjeux :de 37500€ à 47662€.
  • DS sur secteur à forts enjeux :de 41250€ à 53064€.
  • DS sur secteur à très forts enjeux : de 45530€ à 57068€.

Trois parcours professionnels vont être identifiés. La part variable reste à 15% du SBA . Une augmentation systématique de 3% sera effective pour toute mobilité vers un autre secteur et 5%  s’il y a changement d’enjeux.

Une dotation en véhicules supplémentaires va être faite : 2 véhicules sur les secteurs C et D et un véhicule sur les secteurs B. Cette dotation arrivera sur les secteurs dès le 2ème trimestre avec des renouvellements en 5 portes. Le remisage à domicile sera systématiquement accordé.

Pour FO, si un réel effort est fait sur les véhicules, les bandes de rémunérations restent décevantes et  il manque une prime de fonction.  

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Parlons-en de Zen !

Les Espaces de discussion sur le travail appelés « Parlons ZEN » font partie d’une démarche intégrée dans l’accord « un avenir pour chaque postier », à l’instar de la démarche« bien dans son travail ».

Les espaces de discussion sur le travail ont fait l’objet d’une expérimentation entre 2016 et 2017 sur 40 entités (toutes Branches confondues). Il s’agit d’échanges entre le manager et son équipe pendant le temps de travail, pour permettre de faire émerger des idées pour soutenir les collectifs de travail, valoriser le travail, améliorer ce qui ne fonctionne pas bien, pour ainsi faciliter le travail de l’équipe au quotidien.

Cette démarche doit impérativement être présentée en CHSCT. Celui-ci est consulté sur le programme annuel de prévention et dans ce cadre, sur les sujets traités et actions identifiées issues de ces ateliers. L’espace de discussion devrait se tenir en moyenne une heure par mois.

FO veillera à ce qu’il n’y ait pas de dérives lors de ces espaces de discussion tels que le traitement d’informations uniquement descendantes du manager, le traitement de situations individuelles ou des situations d’urgence ou de danger grave et imminent.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page